Xplik ou K

Cap-Malheureux : un badamier incommode les habitants

Cap-Malheureux Le badamier, vieux de plus d’une quarantaine d’années, dans la cour de la poste est devenu un danger.

Vieux de plus d’une quarantaine d’années, l’arbre se trouve dans la cour de la poste. Il est devenu un danger pour les habitants fréquentant un centre se trouvant à proximité. Ils réclament des actions pour éviter un malheur.

Jacques Sophie réside à Cap-Malheureux. Il explique qu’un badamier se trouvant dans la cour de la poste cause de nombreux inconvénients.  « Les branches de cet arbre vieux de plus de 40 ans tombent et peuvent blesser quelqu’un à tout moment. Le groupe ne peut plus mener des activités dans cette région parce que les risques sont réels. Des leçons particulières et d’autres formations destinées aux enfants de 7 à 10 ans, ainsi que des prières au début du mois ont été annulées en raison de ce danger, un fil électrique du CEB est aussi menacé», explique Jacques. Ce dernier précise qu’une branche est déjà tombée sur le pare-brise de son véhicule. Lorsqu’il a contacté le bureau de poste, Jacques s’est dit surpris de s’entendre dire par les officiers « qu’il doit formuler sa demande par écrit à la poste centrale de Port-Louis ». Cette lettre, il dit l’avoir envoyée depuis 2017, une pétition a été circulée, mais toujours aucun changement.

Jayraj Ittoo, Sales Marketing & Communication Officer de la Mauritius Post, explique que la lettre adressée par Jacques n’a pas été retrouvée et que les recherches sont en cours. « Nous n’avons pas retrouvé la plainte dont fait mention le monsieur. Si, selon les dires du plaignant, il y a danger et que la vie du public est exposée, des actions nécessaires seront prises dans les plus brefs délais », dit-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !