Explik Ou Ka

À Cap-Malheureux : inconvénients causés par des chiens élevés sur les paliers de la NHDC 

Les chiens squattent les paliers.

Mario relate qu’il rencontre beaucoup de problèmes avec son voisin qui nourrit des chiens sur le palier de son appartement de la National Housing Development Co. Ltd (NHDC), à Cap-Malheureux. Cela dure depuis environ huit à neuf ans. Depuis, le problème s’est amplifié.

Mario explique qu’il s’est rendu d’abord au Syndic pour déposer plainte. Il était en compagnie d’autres habitants du même bloc d’appartements où il habite et qui sont également concernés par ce problème. « Malheureusement, on n’a reçu aucune aide. En revanche, on nous a demandés de nous rendre à la police. »

Suite à quoi, ces habitants de la NHDC ont consigné plusieurs plaintes au poste de police de leur localité. « Nous nous sommes même rendus à la police de l’Environnement pour trouver une solution. Là encore nous pensions pouvoir mettre un frein à cette pratique, mais en vain. Une officière présente lors de notre arrivée nous a dit qu’elle ne pouvait rien faire pour ce genre de problèmes », déplore Mario. 

Comme dernier recours, Mario s’est rendu à la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW). Cela fait au moins un an qu’il a adressé une lettre à cette instance, mais la situation n’a pas changé. 

« J’avais écrit une lettre que j’avais déposée moi-même au bureau pour leur faire part du problème, mais personne n’est venue sur les lieux, serait-ce pour une inspection. »

Depuis le problème s’est amplifié, ajoute Mario. 

« Ce n’est plus un seul voisin qui élève des chiens sur son palier, mais plusieurs. Nous avons informé les officiers de la NHDC de Rose-Hill des inconvénients que nous rencontrons, mais ils ne sont jamais venus », informe Mario. 

Pour sa part, Yovina Bungsee de la MSAW explique qu’au niveau de la MSAW, le ramassage des chiens errants se fait par rapport aux plaintes enregistrées. « D’abord, il faut savoir si ces chiens sont des chiens errants ou pas. Si tel est le cas, alors cela causera certainement des inconvénients aux habitants. À la MSAW, nous déconseillons fortement aux gens de nourrir les chiens errants. En faisant cela, la personne pense faire une bonne action, mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela cause d’autres problèmes pour le voisinage. Lorsque vous décidez de nourrir un chien errant, il faudrait que vous preniez l’entière responsabilité de l’animal », précise Yovina Bungsee. 

Cette dernière a donné son assurance qu’elle reprendra contact avec Mario afin de faire un suivi de la situation. De plus, dit-elle, il y aura une campagne de sensibilisation sur ce sujet dans la région. 

Infos pour toutes vos plaintes….

Selon Yovina Bungsee, la représentante de la Mauritius Society for Animal Welfare, pas moins de 400 plaintes sont enregistrées par mois par rapport aux chiens errants et au ramassage d’animaux. Pour toutes vos plaintes concernant les chiens errants ou pour rapporter les actes de maltraitance envers les animaux, vous pouvez contacter la MSAW au 466 7154.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !