Live News

Campagne électorale 2.0 - Christina Chan Meetoo : «Un manque d’authenticité»

Christina Chan Meetoo

Pour la chargée de cours en communication à l’Université de Maurice, ce n’est pas idiot d’utiliser les réseaux sociaux pour formuler une stratégie en marge des prochaines élections. Les partis politiques savent que la majeure partie de la population est aujourd’hui connectée. Il est clair qu’il faut penser à faire passer les messages et que cela peut être payant.

Quelle est votre analyse de l’utilisation des réseaux sociaux par les partis politiques ?
Beaucoup de personnes passent la majeure partie de leur temps sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse de Facebook ou autres. Souvent, la première chose qu’ils font le matin, c'est de consulter les derniers ‘Feeds’. Ainsi, les partis politiques misent sur cet aspect. Ce n’est pas idiot. Toutefois, on ne peut pas parler d’une campagne 2.0, car il y a un manque d’interactions entre ceux qui diffusent et ceux qui réceptionnent. Je trouve également dommage qu’il y a un certain manque d’authenticité dans cette stratégie. Les politiciens construisent une image superficielle autour d’eux. De jolies photos, avec des personnes spécifiques dans des endroits spécifiques, avec des animaux. Il n’y a pas grand-chose dans le contenu. C’est juste une continuité de ce qu’ils ont habitude de faire.

Est-ce que c’est le clip Virer Mam en 2014 qui a été le déclic ?
Oui et non. Même s’il n’y avait pas eu de clip Virer Mam, aujourd’hui, tous les partis politiques ont conscience de la nécessité d’être en ligne. Il est, cependant, vrai que Virer Mam a été une nouveauté, une trouvaille miraculeuse dans un contexte précis, une expérience collective qui a fait mouche. Je ne crois pas qu’il y aura une autre nouveauté cette fois-ci.

On dit souvent que sur les réseaux sociaux, le nombre de ‘likes’ ou de ‘followers’ ne veut rien dire.
Comme vous dites, un ‘like’ ou un ‘follower’ ne veut pas dire un vote. Beaucoup de jeunes qui aiment une publication ou une page préfèreront aller faire autre chose le jour des élections. Mais il est tout à fait possible que quelque chose fasse la différence, un buzz, une prise de conscience qui peut faire pencher la balance.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !