Live News

Campagne de vaccination : une dizaine d’artistes reçoivent leur première dose de Covaxin

Ce lundi 22 mars, une dizaine d’artistes se sont mobilisés pour faire leur vaccin. Ils ont reçu leur première dose de Covaxin au gymnase Pandit Sahadeo, Vacoas. Ils ont ainsi répondu à une initiative du ministère des Arts et du Patrimoine culturel.
Sada Rajiah est cinéaste. D’emblée, il fait ressortir qu’il a fait le Covaxin de son plein gré. « Mes frères aussi ont fait le vaccin et ils se portent bien. Il était temps que je fasse le mien pour me protéger et protéger ma famille. Je n’ai ressenti aucune douleur d’ailleurs », dit-il.

Ludovic Lamarque, plus connu comme Mr Love, indique aussi que tout s’est bien passé. Il est satisfait du déroulement de l’exercice de vaccination. 

« Les artistes mauriciens sont suivis et appréciés pour leurs talents. Notre notoriété nous permet de sensibiliser la population quant à l’importance de se faire vacciner afin de freiner la propagation du nouveau Coronavirus. D’ailleurs, j’ai fait le vaccin pour m’assurer que mon corps développe une résistance à la Covid-19 », soutient l’interprète de « Rann Mwa Fou ». Il espère sensibiliser les Mauriciens à faire le vaccin.

Alain Narainsamy ne fait pas rire uniquement. L’humoriste est conscient de la gravité de la situation. De ce fait, il s’est fait vacciner. « Il y a beaucoup de choses qui se disent sur les vaccins disponibles à Maurice. Mais si on reste derrière son écran et on propage de mauvaises informations, ‘nou pou pli malad’. J’avais également des doutes, mais je me suis renseigné », dit-il. « Les Mauriciens, poursuit l’humoriste, ont le choix ». Il relate qu’un médecin lui a posé plusieurs questions sur sa santé avant et après l’administration du vaccin. 

« Si j’avais une quelconque complication, le médecin m’aurait conseillé. Il m’a aussi donné des conseils et des explications sur les effets secondaires, au cas où. Pour l’instant, je vais bien », dit-il.
Éric Triton explique qu’il voyage souvent pour livrer des prestations. « 

Le vaccin est donc une nécessité pour protéger mes connaissances et mon audience, surtout qu’en tant qu’artistes, nous sommes souvent en contact avec les autres ».

Selon Avinash Teeluck, ministre des Arts et du Patrimoine culturel, « il est important que la population se fasse vacciner pour combattre la propagation du nouveau Coronavirus et relancer le secteur ». Il indique que le ministère a tenu à faciliter l’accès au vaccin en invitant les acteurs du secteur des arts et de la culture au gymnase Pandit Sahadeo. D’autres dates seront communiquées pour les artistes.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !