Live News

Campagne 2021: la récolte sucrière risque d’être « moindre »

Au 18 septembre, les usines ont produit un cumul de 106,276 tonnes de sucres

La production sucrière pourrait être inférieure à l’estimation initiale de 270 000 tonnes. En cause, l'excès de pluie et le moindre ensoleillement.

« Concernant les conditions climatiques, les précipitations enregistrées pendant le mois d’août ont été au-dessus de la moyenne, soit 172 % de la moyenne long-terme, » a fait ressortir la Chambre d’Agriculture de Maurice dans un communiqué en date du 27 septembre. « Cette pluviométrie excessive et un ensoleillement déficient ont été défavorables à l’accumulation du saccharose. »

À ce jour, la production de sucres à l’hectare est de 6,38 tonnes. Elle est inférieure à celle de 2019 et de 2020. En termes de cannes à l’hectare, la productivité est de 69,6 tonnes contre 82,1 tonnes deux années plus tôt, a encore souligné la Chambre d’Agriculture, à l’issue d’une réunion du Crop Estimates Coordinating Committee (CECC).

« Les membres du CECC vont assurer un suivi particulier de la récolte dans les semaines à venir, » peut-on lire dans le communiqué. Mais, d'ores et déjà, la tendance se dessine : « Il semblerait que la production de sucre risque d’être moindre que celle déjà annoncée en début de campagne. »

Culture de la canne et production de sucres représentent la principale activité agricole du pays. En 2020, les exportations ont généré des recettes de Rs 7,27 milliards, selon Statistics Mauritius.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !