Faits Divers

À Camp-Levieux : elle allègue avoir été violée par un «tombaliste»

camp-levieux

Une habitante de Camp-Levieux, âgée de 40 ans, allègue avoir été violée par un un tailleur de pierre tombale, âgé de 43 ans, habitant la même région.

L’agression daterait de deux semaines, sur un terrain abandonné, situé à proximité de l’Université des Mascareignes, à Camp-Levieux. Face aux enquêteurs, la femme a expliqué que c’est suite à une discussion que les choses ont dérapé.

Alors que cette dernière marchait le long du chemin qui donne sur le cimetière de la région, le « tombaliste » s’est approché d’elle et l’a agressée physiquement. Suite à cela, la femme raconte qu’elle s’est réfugiée chez une de ses amies, qui habite non loin du cimetière. Mais le présumé agresseur ne l’entendait pas de cette oreille et il s’en est pris à elle au domicile de la copine de la victime. C’est alors que cette dernière a décidé de se rendre au poste de police pour rapporter l’affaire. Mais elle ne s’attendait pas à ce qu’elle soit suivie, une fois de plus, par le « tombaliste ».

Arrivé près de l’Université des Mascareignes, ce dernier lui aurait forcé de se rendre sur un terrain abandonné. La victime raconte qu’elle a été forcée de faire une fellation au « tombaliste », puis ce dernier a eu des rapports sexuels avec elle. Blessée au visage, elle a été admise à l’hôpital Victoria, à Candos.

Le même jour, une plainte a été consignée par la quadragénaire au poste de police de Camp-Levieux.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective