Xplik ou K

À Camp Diable : promouvoir le sport pour combattre les fléaux chez les jeunes

Camp Diable La nouvelle équipe de football U18 a remporté son premier match par 7 buts à 2.

Le petit village de Camp Diable a vibré avec le lancement de sa nouvelle équipe de football dédié aux jeunes de moins de 18 ans. à cette occasion, un match a été organisé opposant la nouvelle équipe du St Georges FC à l’équipe de L’Escalier FC sur le terrain de la localité. Score final : 7-2 en faveur du St Georges FC.

« Le sport est l’un des principaux moyens pour protéger les jeunes contre les fléaux de société », explique Seeromben Kaloo. Il lui aura fallu quatre ans pour réunir une nouvelle équipe de football à Camp Diable. Cet ancien nom du football local a décidé de former une équipe regroupant les jeunes de l’association Zenfants Camp-Diable. « Nous avons mis sur pied des activités pour faire revivre notre village à travers le sport. Il n’y avait plus rien d’organiser pour occuper nos enfants. Cette équipe de jeunes a pour objectif principal de faire revivre le sport à Camp Diable et d’inciter les jeunes à pratiquer un sport, quel qu’il soit », dit-il. « Bien sûr, nous souhaitons que les jeunes, en consentant les efforts nécessaires, puissent gravir les échelons peu à peu et peut-être un jour atteindre la première division de football. J’espère que tous ces jeunes prendront conscience de cette opportunité qui leur est offerte et de l’utiliser à bon escient. Un jour, ils feront la fierté de leur pays grâce au sport », lâche l’ex-footballeur.

Ivans Rose, la vingtaine, président de l’association Zenfant Camp Diable (ZCD), a exprimé sa satisfaction pour les jeunes bénéficiaires de cette activité. « En tant que président, avec le soutien académique qu’apporte l’Association ZCD et le soutien sportif de Seeromben Kaloo, les jeunes ont tout pour réussir. Nous avons une mission à accomplir et nous ferons de notre mieux. Notre rêve : c’est que tous les jeunes issus de ces milieux défavorisés puissent réussir dans la vie et sortir de la situation précaire dans laquelle se trouvent certains d’entre eux », soutient-il. « Un jeune a été sélectionné pour représenter Maurice dans la catégorie des U17 au niveau national. J’espère que d’autres jeunes suivront son exemple et se feront une place dans la société », conclut-il.