Live News

«C ou ki decide» : Yousouf Toofany raffle la cagnotte de Rs 48 000 sur Radio Plus

Yousouf Toofany est le gagnant du jeu « C ou ki decide ». Le dictionnaire de son grand-père qu’il conserve jalousement.

Grand passionné de quiz, Yousouf Toofany a remporté, le 9 novembre dernier, la cagnotte de Rs 48 000 en bon d’achat lors du jeu « C ou ki decide » sur Radio Plus.

Rs 48 000 ! Une somme qui n’a jamais été atteinte jusqu’ici lors des différents jeux organisés par Radio Plus. Une première cagnotte de Rs 5 000 de bons d’achat avait été mise en jeu le 15 juillet dernier pour ce jeu sponsorisé par les supermarchés Way. 

Le jeu oppose deux candidats qui doivent répondre à trois questions portant sur des sujets variés. Celui qui obtient au moins deux bonnes réponses, remporte la cagnotte du jour ou peut revenir le lendemain pour tenter d’empocher une cagnotte plus conséquente. Beaucoup de finalistes ont tenté leur chance, mais en vain. Ce qui a permis à la cagnotte de grossir au fil des mois pour atteindre Rs 48 000 en bons d’achat. 

C’est finalement Yousouf Toofany qui a décroché la cagnotte et il est aux anges. Même s’il a déjà participé à plusieurs jeux concours, il dit n’avoir jamais remporté une somme aussi conséquente. « Une semaine avant d’entrer dans la course, j’ai essayé à plusieurs reprises d’avoir la ligne, mais en vain. Les questions étaient abordables et je voulais tenter ma chance », confie l’habitant de Highlands. 

Abordables, certes, pour ce passionné de quiz qui a remporté son premier concours à l’âge de 16 ans. « Le quizz est une passion que je cultive depuis que je suis jeune. J’ai remporté beaucoup et je ne vais pas m’arrêter de si tôt », confie Yousouf Toofany, ancien manager dans le ‘retail’ et qui travaille à son propre compte depuis trois ans. Sa passion pour le quizz découle de sa boulimie pour la lecture. « Je lis de tout. Chaque jour, je lis tous les journaux disponibles sur le marché. J’aime nourrir mon cerveau. Sans compter les romans policiers que je dévore tout le temps », indique ce fan d’Agatha Christie.

Ce goût pour la lecture, Yousouf Toofany le tient de son grand-père, feu Aboo Hossen Mamode Ally. Ce dernier avait ramené un dictionnaire à son retour de la guerre. « Je ne l’ai pas vraiment connu. Cependant, à l’âge de six ans, j’ai découvert un dictionnaire qu’il avait ramené à son retour de la Seconde Guerre mondiale. J’ai commencé à apprendre les mots par cœur. Mon grand-père était autodidacte et érudit à sa manière. Je pense avoir hérité de son intelligence », confie Yousouf Toofany, qui concède toutefois, ne pas être branché réseaux sociaux.

Sa culture générale, il la développe et l’entretient grâce aux documentaires, films ou encore chaînes de télévision consacrées aux voyages. « J’ai une grande soif de connaissance. Les films, les livres et les documentaires m’aident à élargir mes connaissances. Sans oublier les matchs de mon équipe préférée, Manchester United », conclut-il avec sourire.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !