Live News

Bureau politique du MSM : Rughoobur et Jahangeer vilipendés par la direction

Sudesh Rughoobur  et Bashir Jahangeer Sudesh Rughoobur et Bashir Jahangeer

C’était une réunion du bureau politique particulièrement chaude. C’est ce qu’ont confié plusieurs sources, samedi. Deux députés MSM, Sudesh Rughoobur et Bashir Jahangeer, ont été soumis à des critiques très virulentes de la part des membres de la direction de leur parti, lors de la réunion du bureau politique du MSM, au Sun Trust, samedi. Idem pour le député du Muvman Liberater, Sangeet Fowdar.

Ils ont été accusés d’être trop négatifs envers le gouvernement et de l’embarrasser. Sudesh Rughoobur, député du no 6 (Grand-Baie/Rivière-du-Rempart) a été très critiqué. Absent pour raisons professionnelles de la réunion, il a essuyé des reproches de la part des ministres Nando Bodha, Ashit Gungah et Mahen Jhugroo. Ashit Gungah, qui était le colistier de Sudesh Rughoobur, a soutenu que celui-ci n’était pas actif sur le terrain et ne se rendait pas aux fonctions organisées par le ministre.

Pour Mahen Jhugroo, Sudesh Rughoobur « ne travaillerait pas dans l’intérêt du parti » et posait des questions parlementaires embarrassantes. Pour sa part, Nando Bodha lui reproche d’avoir émis des réserves au Parlement vendredi sur l’abattage d’arbres pour les besoins du Cap-Malheureux Link Road.

Il a fallu l’intervention de Pravind Jugnauth, leader du MSM et Premier ministre, pour que les choses se calment.

Le ton est également monté entre Bashir Jahangeer et Mahen Jhugroo. Ce dernier a considéré que Bashir Jahangeer se montrait trop critique. Le même reproche a été formulé à l’encontre de Sangeet Fowdar. Celui-ci n’était logiquement pas présent, étant membre du Muvman Liberater. Les remarques du ministre ont provoqué la colère de Bashir Jahangeer, qui a répliqué à Mahen Jhugroo. Bashir Jahangeer était injoignable samedi pour commenter cet incident.

Parmi les sujets abordés, il y avait aussi le « comportement » de la presse, accusée de « semer le désordre ».

Sudesh Rughoobur : « Je vais décider de la marche à suivre »

Approché par Le Dimanche/L’Hebdo pour commenter les propos dont il a été la cible durant la réunion du bureau politique du MSM, Sudesh Rughoobur a affirmé en avoir eu vent. « Je souhaite d’abord confirmer lors de la prochaine réunion si tout ce qui m’a été rapporté a bien été dit. Ce n’est qu’alors que je répondrai à ces accusations au sein du BP. Pour l’heure, rien n’est confirmé et je ne peux donc pas prendre de décision », affirme le député MSM.

Il avance qu’il décidera de son action une fois qu’il sera officiellement informé des reproches qui lui ont été faits.