Législatives 2019

Bulletins de vote dans la nature : les urnes passées au crible

Les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) pensent que les urnes peuvent révéler des secrets. D’où le fait qu’à partir de ce jeudi, les boîtes ayant contenu des bulletins de vote pour les circonscriptions no. 3 et 4 seront passées au peigne-fin.

Le but de cet exercice est d’analyser s’il y a la présence d’un quelconque document, autre qu’un bulletin de vote, qui aurait été substitué aux deux bulletins de vote qui ont été retrouvés dans la nature, quelques jours après les élections générales du 7 novembre. L’une des thèses est qu’un votant aurait profité de l’inattention des préposés de la Commission électorale dans ces centres de vote pour glisser quelque document autre que le bulletin de vote dans l’urne.  

La deuxième piste serait qu’un fonctionnaire aurait pu cacher un bulletin pour le remettre ensuite à une tierce personne. Pour l’heure, selon le PPO, rien ne prouve que le bulletin de vote soit authentique. Les examens menés par les experts du Forensic Science Laboratory doivent déterminer l’authenticité du document. 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !