Live News

Budget 2019/2020 : le patronat recommande un «ciblage sélectif» pour la pension

Business Mauritius et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maurice ont soumis leur mémoire pour le Budget 2019/2020. Voici un résumé de leurs principales propositions budgétaires.

Business Mauritius

Les quatre grandes priorités

  • Meilleure gestion de nos ressources naturelles
  • Développer notre capital humain
  • Renforcer notre gouvernance
  • S’attaquer à nos vulnérabilités environnementales

Les principales mesures réclamées

  • Pour une consultation nationale sur les plans de retraite dans le privé et le public à travers un dialogue social.
  • Proposition pour aligner du paiement de la pension de vieillesse avec l’âge de la retraite. Le ciblage sélectif pour la pension de veillesse est également suggéré.
  • Pour que la révision du salaire minimal se fasse sur des critères objectifs en 2020 et ensuite tous les cinq ans.
  • Que la compensation salariale soit déterminée par le National Minimum Wage Consultative Council ou à travers une indexation automatique du salaire de base chaque année.
  • Plaidoyer de Business Mauritius pour que la mise en place du Portable Gratuity Retirement Fund n’implique pas de charge financière supplémentaire susceptible d’affecter la capacité à payer des entreprises.
  • Pour la mise en place d’un Labour Migration Policy qui permettra d’adresser toutes les questions relatives à la migration.
  • Pour un système de pension pour ceux qui travaillent en freelance ainsi que la mise en place d’un mécanisme permettant aux institutions financières et aux compagnies d’assurance de couvrir les freelancers et ceux qui travaillent à domicile.
  • Pour la création d’une base de données centralisée sur les accidents de la route.
  • Pour une loi sur le financement des partis politiques.
  • Pour la mise en place d’une joint Public Private Research House.
  • Améliorer la connectivité marine, aérienne et digitale à travers une série de mesures.
  • Pour la mise en place d’un National Biomass Framework ainsi qu’une révision des réformes du travail dans l’industrie sucrière.
  • Augmenter la production des énergies renouvelables.
  • Créer un réseau des dépôts de déchets à travers l’île.
  • Récupérer plus d’eau de pluie et prévoir de lieux de stockage d’eau dans les zones côtières.
  • Remplacer la taxe sur les bouteilles en plastique par un mécanisme volontaire, soit l’Extended Producer Responsibility, afin de permettre une meilleure collecte de déchets plastiques.
  • Inciter plus de femmes à travailler à travers des heures de travail flexible et des facilités au niveau de la crèche, etc.
  • Pour l’apport du secteur privé au niveau de certaines prestations de santé dans le public où il y a un manque d’efficacité.
  • Introduire de nouvelles compétences (leadership, intelligence émotionnelle, etc.) dans les programmes d’études au primaire et au secondaire.
  • Valoriser la formation par intégration dans les collèges et les universités à travers des visites des entreprises, des placements dans les compagnies, etc.

Chambre de Commerce

  • Pour la mise en place d’un Business Obstacles Alert Mechanism pour s’attaquer aux obstacles que rencontrent les entrepreneurs.
  • Pour une extension de l’impôt négatif aux employés qui gagnent moins que le montant taxable.
  • Que ceux qui contribuent à un plan de pension privé bénéficient d’une déduction.
  • Revoir la définition de PME, en augmentant le barème du chiffre d’affaires de Rs 50 millions à Rs 200 millions pour permettre à ces entreprises de bénéficier des SME Schemes.
  • Pour une exemption de l’impôt sur les premiers Rs 500 000 de profits générés par les PME.
  • Offrir une déduction de Rs 100 000 pour les frais de la crèche ou les services d’un babysitter.
  • Revoir l’exemption sur les études universitaires avec l’introduction de l’éducation tertiaire gratuite.
  • Harmoniser les seuils d’exemption des contribuables.
  • Introduire un ‘Gift Aid’ qui permettrait une déduction de la taxe sur les donations faites aux organisations charitables.
  • Pour une extension de l’investment tax credit aux industries spécialisées dans l’agro-alimentaire.
  • Recouvrir la TVA sur les cartes de crédit.
  • Revoir les frais de licence pour les nouvelles compagnies.
  • Mettre en place une stratégie public/privé pour le développement industriel du pays pour 2020-2025.
  • Pour la mise en place d’une Mauritius Food & Drugs Agency.
  • Pour la mise en place d’une Single Licensing Agency au niveau de l’Economic Development Board.
  • Étendre la base de données du Mauritius Credit Information Bureau aux compagnies Fintech et de crédit-bail.
  • Pour la mise en place d’un Land Drainage Masterplan Strategic Plan et d’un Public Infrastructure Fund.
  • Extension du SME Graduate Scheme aux moyennes entreprises.
  • Revoir l’Occupation Permit pour promouvoir un régime qui soit ‘family friendly’.
  • Pour des déductions sur le coût pour la crèche.
  • Pour l’ouverture d’un bureau en vue d’attirer la diaspora mauricienne.
  • Au niveau du tourisme, mettre en place un Mauritius/Reunion Integrated Tariff Package.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor