Politique

Budget 2019-20 - Paul Bérenger : «Un discours décousu, un Budget décevant

Paul Bérenger

« Rien de sérieux n’a été proposé pour les secteurs en crise. » Cela a été la première réaction de Paul Bérenger après la présentation budgétaire. Face à la presse au Committee Room à l’Assemblée nationale après le discours du ministre des Finances, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) a déclaré que Pravind Jugnauth « n’a marqué aucun point politique » après son Grand oral. La population, a-t-il dit, est « extrêmement déçue ».

« Avec la façon dont le Premier ministre a présenté son Budget, il est clair que les élections se tiendront avant la fin de l’année », a souligné le leader des mauves. Pour lui, c’est le prochain gouvernement qui héritera de tous les problèmes que son prédecesseur laissera derrière lui. « Un Budget bien décevant. Concernant les secteurs en crise, rien de sérieux. Mais ce qui est le plus révoltant c’est la dette publique. Nous savons à quel point la dette a augmenté et Pravind Jugnauth a adopté un ton complètement irresponsable. Pire, il puisera dans les réserves de la Banque de Maurice pour réduire la dette publique. C’est choquant. C’est une gifle à l’indépendance de la Banque de Maurice. C’est un commentaire irresponsable que nous avons constaté dans ce discours. »

Selon le leader du MMM, le député Reza Uteem lancera les débats budgétaires pour le camp des mauves le vendredi 14 juin. Commentant une baisse du tarif du prix de l’essence, du diesel et du gaz ménager, Paul Bérenger parle de l’évolution du prix à l’échelle mondiale. « Avec cette annonce, ce gouvernement traite la population mauricienne comme des enfantins. C’est le marché mondial et non au profit du gouvernement. » Il a aussi souligné que le taux de chômage est « calculé à l’ancienne ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !