Actualités

Budget 2019-20 - Logement : les aides de l’État étendues à davantage de foyers

logement Les mesures budgétaires boosteront le secteur de la construction.

Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a annoncé une série de mesures pour faciliter l’accès au logement. Outre la construction de nouvelles unités, plusieurs mesures ont été introduites ou étendues.

  • Durant les trois prochaines années, 6 000 logements sociaux seront construits sur 16 sites à travers le pays. Le Grand argentier a également annoncé que la hauteur des complexes abritant des appartements de la National Housing Development Company (NHDC) sera revue. Ils comprendront désormais six étages.
  • Le Building Materials Grant Scheme a été revu pour permettre à un plus grand nombre de familles de bénéficier des aides de l’État. Ainsi, une famille dont les revenus mensuels ne dépassent pas Rs 10 000 aura droit à une aide de Rs 100 000, au lieu de Rs 65 000.

Subsides et exemptions de taxe : la classe moyenne ciblée

  • Les familles qui perçoivent des revenus oscillant entre Rs 15 000 et Rs 20 000 auront droit à une aide financière de Rs 50 000.
  • Le Building Materials Grant Scheme et le Roof Slab Grant Scheme sont étendus aux familles ayant déjà bénéficié de logements sociaux (Corrugated Iron Sheet Houses et Concrete Cum Corrugated Iron Sheet Houses) de même qu’à celles vivant dans les maisons ex-CHA sujet à l’amiante.
  • Une personne souhaitant acheter un terrain valant Rs 2,5 millions pour la construction d’une maison pour la toute première fois sera dorénavant exemptée des frais d’enregistrement. Auparavant, cette mesure s’appliquait uniquement aux terrains d’une valeur ne dépassant pas Rs 2 millions. La superficie du terrain ne doit toutefois pas dépasser 20 perches. Cette mesure, selon Pravind Jugnauth, permettra aux nouveaux acquéreurs de bénéficier d’un rabais de Rs 25 000.
  • Une personne souhaitant acheter une maison pour la toute première fois sera exemptée des Registration Duties sur l’acquisition d’une maison existante d’une valeur de Rs 5 millions, contre Rs 4 millions actuellement. Cela représente un bénéfice de Rs 50 000.
  • Un acheteur sera exempté des frais d’enregistrement s’il contracte un Housing Loan de Rs 2,5 millions. Jusqu’à présent, cette exemption s’appliquait uniquement aux prêts immobiliers de Rs 2 millions.
  • Une personne achetant ou s’apprêtant à construire une maison valant Rs 5 millions pourra dorénavant bénéficier du VAT Refund Scheme. Cette exemption s’appliquait jusqu’à présent uniquement aux maisons d’une valeur de Rs 4 millions. Ce plan d’aide s’étendra jusqu’à 2025.
  • Les foyers percevant un salaire mensuel entre Rs 10 000 et Rs 15 000 pourront bénéficier d’un subside de 60 %, au lieu de 50 %, sur le coût d’une maison de la NHDC.
  • Les foyers, dont les revenus mensuels se situent entre Rs 15 000 et Rs 20 000, bénéficieront d’un subside de 30 % au lieu de 20 %.
  • Les foyers touchant des revenus mensuels entre Rs 25 000 et Rs 30 000 bénéficieront d’un subside de 15 %.

Reaction - Reaz Chuttoo, de la CTSP :

« Les projecteurs étaient jusque-là braqués sur ceux qui ne pouvaient pas se permettre d’acheter une maison. On constate, avec ce Budget, que davantage de familles issues de la classe moyenne seront dorénavant éligibles. Pour ce qui est des logements sociaux, nous espérons qu’ils seront construits. »


Rosemay accueille favorablement les mesures sociales mais…

rosemay
Rosemay, son mari Roger (à gauche) et un autre membre de sa famille.

Rosemay, 50 ans, mère d’une famille de condition modeste, qui habite Sainte-Croix, apprécie les mesures annoncées dans le discours budgétaire de Pravind Kumar Jugnauth, hier. Elle est satisfaite de ce que le gouvernement compte faire pour les personnes qui sont au bas de l’échelle et qui ne comptent que sur les hôpitaux publics pour leurs soins médicaux.

Actuellement, elle compte deux personnes malades au sein de sa famille, dont sa belle-sœur qui vient de subir une opération à l’œil. Ainsi, la rénovation de l’hôpital des yeux ne peut être qu’une bonne nouvelle pour Rosemay. Elle est enchantée pour la prochaine mise sur pied d’un centre de soins rénaux à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle.

Customs duty

Cette dame, qui a deux petits-enfants à sa charge, accueille favorablement l’annonce de l’enlèvement de la Customs Duty sur les vans scolaires. « Je paie Rs 1 700 par mois pour leur transport scolaire. J’espère que cette baisse de la Customs Duty répercutera sans tarder sur ce que je paie au propriétaire du van », déclare-t-elle.

L’Internet gratuit à quelque 11 000 familles enregistrées au Social Registry est une autre bonne nouvelle pour Rosemay. « L’Internet est une nécessité pour tous ceux qui étudient. C’est une bonne chose. J’ai l’Internet chez moi, mais je vous concède que ce n’est pas toujours facile à payer », avance Rosemay.

Elle accueille aussi avec plaisir une augmentation de Rs 300 pour les Rs 3 000 qui sont allouées actuellement comme Carer’s Allowance. Elle-même s’occupe d’une personne amputée de la jambe au sein de sa famille. Rosemay apprécie aussi le fait que la visite médicale à domicile sera dorénavant accordée aux personnes alitées à partir de 60 ans.

En revanche, Rosemay aurait aimé que le Premier ministre et ministre des Finances annonce qu’il y ait plus de crèches et d’écoles pré-primaires qui soient subventionnées par le gouvernement. En même temps, cela créera l’emploi, dit-elle.

Autre chose qu’elle aurait aimé, c’est la baisse des produits pour bébé tels que le lait, les couches et les médicaments.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !