Politique

Budget 2019-20 : les trois «R» de Xavier-Luc Duval

Xavier-Luc Duval

Xavier-Luc Duval a rencontré la presse pour un commentaire à chaud juste après la présentation budgétaire le lundi 10 juin 2019. Pour le leader de l’opposition, le Budget 2019-20 est un Budget à trois « R ». Il a utilisé les termes « réchauffé, recyclé et raté ».

Selon lui, il n’y a pas de mesures fortes pour sauver le pays du problème économique très grave qui se profile à l’horizon. Un contexte économique très compliqué pour le secteur sucre, le textile, le tourisme et l’offshore. « Le secteur sucrier se meurt, 5 000 pertes d’emploi ont été enregistrées dans le textile et les premiers cinq mois de cette année ont connu une baisse d’arrivées touristiques par avion. Je pense sincèrement qu’on a un grave problème. Il n’y a aucun espoir pour l’économie », a-t-il affirmé.

« Pena nanie dan sa bidze-la ki pou donn kit lespwar », a-t-il ajouté en prenant l’exemple du secteur sucrier. « Pa kone kisann-la pou al plant kann azordi lor bann terin ki pa ti ena kann avan. C’est une one-off measure d’allouer Rs 25 000 par tonne de sucre aux planteurs de canne. Kouma pou finans sa ? » a lancé le leader des bleus. Il a aussi indiqué qu’il n’a relevé dans le Budget 2019-20 aucune mesure économique qui sorte du lot.

Xavier-Luc Duval a également commenté l’allocation intérimaire mensuelle de Rs 1 000 à chaque fonctionnaires en attendant la publication du rapport du Pay Research Bureau en janvier 2021. « Je suis très heureux que ceux qui sont dans le secteur public perçoivent cette augmentation. Mais qu’arrivera-t-il à ceux qui travaillent dans le secteur privé ? » a demandé le leader de l’opposition. Xavier-Luc Duval a parlé de « deux poids deux mesures ».

Budget «décevant»

Pour le leader des bleus, c’est un budget « décevant » qui « n’est pas à la hauteur, sirtou avek sa tamtam ti fer pou pansion-la. Ti ekspek pansion vyeyes pou mont plis ki Rs 500 ». Xavier-Luc Duval regrette le fait que « Pravind Jugnuath inn fer boufon ar bann pecheur ek enn allocation supplémentaire de Rs 30 ».

Le leader de l’opposition a finalement salué l’annonce d’une campagne de nettoyage du pays : « Mo mem ki ti introdwir ‘To zeter, to tasser’. » Toutefois, il estime que sa plus grande déception est qu’il n’y ait pas grand-chose pour prévenir les effets du changement climatique dans ce Budget.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !