Live News

Bryan discovers world : un couple sud-africain à la découverte des plats mauriciens 

Bryan Haggerty et Riki Armstrong sont à Maurice depuis cinq ans. Le couple sud-africain va à la découverte des plats mauriciens.

L’Inde avait Rocky Singh et Mayur Sharma. Les États-Unis, Adam Richman. Maurice a Bryan Haggerty et Riki Armstrong. Ce couple d’Afrique du Sud parcourt l’île pour des découvertes gustatives. 

À l’aide de leurs téléphones Samsung A71 et S7, ils réalisent des vidéos de leurs escapades culinaires. Vidéos visibles sur la page Facebook « Bryan discovers world » depuis septembre 2020. 

L’idée a germé durant le premier confinement. Bryan Haggerty et Riki Armstrong résident à Maurice depuis cinq ans. Le couple a vécu à Péreybère et à Goodlands. Il est actuellement installé à Grand-Baie. « Pendant le confinement, nous avons réalisé que nous n’avions pas encore exploré le pays. Une fois le confinement levé, nous avons décidé de visiter les villages et d’essayer la cuisine mauricienne. Notre aventure nous a fait découvrir le pays et nous avons voulu partager notre expérience », explique Bryan Haggerty, 50 ans. 

Le Sud-africain et son épouse ont alors commencé avec des vidéos sur TikTok. Puis ils se sont lancés sur YouTube afin de toucher une plus grande audience au niveau international. L’objectif du couple est de faire connaître des endroits, la gastronomie locale et la culture mauricienne aux autres. « Nous avons fait le tour de l’île, rencontré de belles personnes et apprécié de la bonne nourriture », dit-il. 

Les coups de cœur du couple sont notamment le village accueillant de Souillac où il a dégusté la cuisine de rue comme des boulettes. Durant une promenade à Bel-Air, Bryan Haggerty et Riki Armstrong ont goûté au biryani et au poulet grillé. Apprécié un bol de « halim » chaud à Poudre-d’Or et des samoussas au poulet à Péreybère. Il n’oublie pas non plus le poisson grillé à l’oignon et aux piments à Poste-de-Flacq ni le dholl puri chaud à Triolet. 

Le couple mentionne aussi le « farata » accompagné de viande de cerf à Flic-en-Flac. « Nous avons l’eau à la bouche rien qu’en pensant à ces expériences. »

Bryan Haggerty et son épouse ont eu l’occasion de célébrer Divali avec une famille. « Nous avons pris une pause dans les préparatifs pour apprécier un plat de ‘dhall pita’. Il était accompagné d’une sauce de tamarin, une sauce de piment et le ‘satini coco’. C’était une expérience réconfortante d’avoir été invité par la famille et de partager un repas avec elle. » 

Riki Armstrong, 46 ans, apprend également les recettes. Originaire du Zimbabwe, elle prépare souvent des plats locaux. Le couple avoue qu’il consomme régulièrement des nouilles « Apollo ». 

Si le couple souhaite rester plus longtemps à Maurice, il songe cependant à s’offrir des vacances, notamment à Rodrigues et à Suriname en Amérique du Sud. « Suriname et Maurice partagent une histoire. D’ailleurs, le ‘dholl puri’ est un plat commun dans les deux pays », souligne Bryan Haggerty. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !