Magazine

Bruno Berberes, de The Voice France – Profession: renifleur de talents

Bruno Berberes
Savez-vous chanter en hindi, en français et en anglais ? Vous ferez peut-être le bonheur de ce directeur de casting, déjà conquis par sept voix mauriciennes jeudi dernier. Il cherche la perle rare. Une tâche qui devient de plus en plus difficile pour Bruno Berberes, directeur de casting de The Voice France. Il a donc traversé les frontières françaises pour venir écouter les voix mauriciennes à la finale du casting Talents by Mouv, le 17 septembre au Backstage, à Ebène. Son verdict est flatteur. « Les talents mauriciens peuvent aller très loin avec leur mixité de cultures », dit-il, impressionné. Le potentiel de Maurice, Bruno Berberes l’a pressenti en entendant chanter Fabien Cornelius dans la précédente édition de The Voice. Une prestation qui, dit-il, lui a fait dresser l’oreille. « Sa capacité à chanter en français et en anglais avec la même aisance nous a beaucoup plu », raconte-t-il. Mais il ne recherche pas seulement cette année quelqu’un qui soit à l’aise en français et en anglais, mais qui maîtrise également la chanson indienne. Car le directeur de casting est fan de Bollywood. « Je suis sûr qu’il y a ces talents ici. Cette mixité rend votre répertoire très riche et vous ouvre les portes du monde », s’exclame-t-il. Bien qu’enthousiaste, le professionnel n’a pas manqué de relever plusieurs manquements chez les centaines de participants qu’il a vu défiler. « Beaucoup chantent pour me faire plaisir. Cela gâche toute la magie, parce qu’alors, on n’arrive pas à être vrai avec soi-même. Il faut juste venir au casting et chanter avec son cœur et ses tripes », conseille le directeur de casting. Il ne se contente donc pas des concours et festivals pour trouver les talents atypiques, mais scrute aussi le Net, où les amateurs qui postent leurs propres vidéos sont parfois plus authentiques.  « Les réseaux sociaux, dont Facebook, sont devenus des outils précieux pour dénicher les talents », dit-il.

Le grand frisson

Avant de se retrouver à The Voice, Bruno Berberes a travaillé pour plusieurs comédies musicales, parmi lesquelles Le Roi Soleil, Les Dix Commandements et Mozart. Il se décrit comme un labrador du talent, la truffe en alerte. « Ce qui me passionne le plus dans mon métier, c’est de pouvoir trouver quelqu’un de différent des autres. Les artistes ont tendance à se copier les uns les autres. Ils veulent avoir le même succès qu’un artiste précédent et ils perdent ainsi leur authenticité », souligne Bruno Berberes. Pour ce dernier, l’authenticité d’un artiste vaut de l’or. « Une des choses qui m’a le plus plu chez Kenji, le gagnant de The Voice en 2014, c’est son originalité et ce côté gitan qui est naturel chez lui », indique le directeur de casting. Exigeant envers lui-même, Bruno Berberes est intransigeant lorsqu’il est question de choisir un talent. « Je me rends compte qu’on attend beaucoup de moi et que mes choix vont faire une différence dans la vie de quelqu’un. C’est pour cette raison que je m’impose certains critères », explique-t-il. Ainsi, avant un casting, il ne regarde jamais les vidéos. Pour le casting de Talents by Mouv, par exemple, les quinze participants avaient tous réalisé une vidéo. Bruno Berberes n’en a visionné aucune. Pourquoi ? Il recherche le grand frisson, dit-il. « Découvrir un talent est un sentiment spécial. On écoute une voix et parfois, elle nous bouleverse. C’est ce que j’attends des participants. Ceux de Talents by Mouv m’ont beaucoup surpris, il y a des voix qui méritent d’être connues », ajoute Bruno Berberes qui a repris l’avion pour la France samedi. Le directeur de casting n’en était pas à sa première visite. « Je suis venu à quelques reprises pour les vacances avec des amis. Maurice reste la destination phare pour les Français. Quand j’ai annoncé que j’allais à Maurice pour le travail, personne n’a voulu me croire ! C’est vrai que ça a été difficile de travailler sans profiter de ce beau climat et de ces plages en même temps », confie Bruno Berberes. Il se dit très heureux de présenter Maurice dans The Voice en France : ce sera comme « une bouffée d’air frais » sur le plateau.
Related Article