People

Briz Ramsurrun : un aquariophile qui nage dans le bonheur

Briz Ramsurrun

Depuis quelques années, Briz Ramsurrun, tient une animalerie dans sa localité, à Goodlands, dont une grande partie est consacrée aux animaux aquatiques. Un rêve de gosse qui se réalise pour lui, qui est devenu aquariophile amateur à l’adolescence.

Enfant, Briz Ramsurrun découvre l’univers de l’aquarium. Il cultive ainsi une certaine passion pour l’aquariophilie et vend ses premiers poissons à l’âge de 15 ans. « Je me rappelle avoir vendu mon premier guppy à Rs 10 à un ami. Puis, j’ai commencé à en vendre à des proches et des amis », confie-t-il.

Le guppy, explique-t-il, fait le bonheur des amateurs grâce à sa facilité de reproduction, même dans des petits aquariums. Son cycle de vie est court avec une espérance de vie de 18 mois à deux ans. Un facteur attrayant pour l’aquariophile qui obtient rapidement des alevins. L’espèce est éducative pour ceux qui débutent dans ce type de loisirs.

À un moment, son père lui accorde un petit emplacement dans le magasin familial. C’est comme cela que Briz Ramsurrun lance sa petite entreprise. Avide de connaissances, il contacte l’Albion Fisheries Research Centre. Il y apprend davantage à travers des stages de formation. Il a également eu l’occasion de voyager, notamment au Singapour, en Malaisie et au Japon où il apprend les différentes techniques d’élevage, de soins et le fonctionnement des équipements spécifiques aux différentes tailles d’aquariums.

cage« Au Japon, par exemple, où l’élevage de koï est un art, j’ai appris que ce type de poissons nécessite un grand bassin, des filtres puissants, beaucoup d’oxygène et des plantes aquatiques appropriées. D’ailleurs, le koï est de plus en plus prisé à Maurice. La demande est croissante. J’explique aux clients l’importance de tout le matériel, équipements et alimentation. Ce poisson attire surtout par ses coloris divers et la sérénité qu’il dégage », dit-il.

Respect des procédures

L’aquariophilie comme produit phare, son animalerie propose aussi des oiseaux de compagnie, des lapins domestiques et des tortues aquatiques. Outre des aquariums et bacs à poisson, Briz Ramsurrun commercialise des cages selon les dimensions souhaitées par les clients.

« L’importation des animaux exige un respect des procédures dont la quarantaine, des permis d’importation et les certificats d’origine. Tous les animaux voyagent par avion pour ne pas trop les stresser, mais dans des boîtes spécialement conçues et adaptées selon l’animal. C’est d’ailleurs grâce à la variété des animaux et d’équipements que je reçois la visite de clients venant de tous les coins du pays. Parfois, on s’arrange avec les clients pour la livraison des animaux ou des équipements, voire des cages », explique-t-il.

Pour investir et mener ses opérations de la façon la plus professionnelle qui soit, cet entrepreneur s’est tourné vers la banque pour un prêt qu’il rembourse toujours. Il multiplie des actions de marketing en participant à des foires. D’ailleurs, il tient un grand stand actuellement à la Asian Trade & Cultural Expo qui a lieu au parc d’exposition de Mer-Rouge, Port-Louis, jusqu’au dimanche 12 août.

Il a une page personnelle sur Facebook et une autre au nom de Ramsurrun Aquarium. Il peut être contacté sur le 5 251 0909 ou le 5  253  4344.