Magazine

Brightburn : un superman psychopathe

brightburn « Brightburn : l’enfant du mal » sortira dans les salles MCine à Trianon et à Flacq et au cinéma Novelty à Curepipe le 26 juin.

Écarté du prochain épisode de la saga Les Gardiens de la Galaxie, James Gunn revient sur le devant de la scène avec un nouveau film de « superhéros » un peu particulier : « Brightburn ». Ce film met en scène un enfant doté de pouvoirs surnaturels inquiétants.

Les amateurs de film d’horreur et de superhéros seront servis avec le nouveau film de James Gunn. Dans la bande-annonce, on découvre un jeune garçon mystérieusement abandonné et recueilli par un couple. Au fur et à mesure qu’il grandit, l’enfant devient de plus en plus inquiétant. Un danger dont sa mère adoptive, jouée par Elizabeth Banks (Hunger Games, Pitch Perfect), ne semble pas vouloir se rendre compte. Doté de pouvoirs, l’enfant se destine davantage à la cruauté plutôt qu’à sauver le monde.

Un air de Superman

Comme pour la famille Kent, les événements de Brightburn : L’enfant du mal se déroulent au Kansas. Martha et Jonathan Kent deviennent Tori (Elizabeth Banks) et Kyle (David Denman) Breyer. Smallville laisse place à la ville de Brightburn et Clark est rebaptisé Brandon (Jackson A. Dunn).

Un autre changement de taille, le petit extraterrestre adopté par le couple d’agriculteurs stérile ne va pas se vouer à sauver la veuve et l’orphelin comme son homologue, mais plutôt à terroriser tout ce qui bouge avec ses supers pouvoirs.

Un scénario écrit et développé par le frère et un cousin de James Gunn, Brian et Mark Gunn. Le producteur s’était exprimé à propos de ce projet il y a plusieurs mois, se réjouissant de cette aventure, dont l’histoire était terrifiante.

Une affaire de famille

Brightburn a longtemps été le projet secret de James Gunn. Le réalisateur des Gardiens de la galaxie a développé l’idée originale du long-métrage avec son frère Brian et son cousin Mark, qui signent tous les deux le scénario. James Gunn officie uniquement en tant que producteur, il a confié la mise en scène du métrage à David Yarovesky (The Belko Experiment). Ce dernier a déjà travaillé avec Gunn : il a réalisé le clip Guardian’s Inferno pour la sortie des Gardiens de la galaxie vol. 2 en 2017, dans lequel toute l’équipe du space opera de Marvel rendait hommage aux années disco de manière totalement délirante.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !