Magazine

Brian Lamoureux illustre la vie 

Brian s’essaie à plusieurs styles.

Il trace les lignes de sa vie au gré de son pinceau. Brian Lamoureux, artiste-peintre et designer, s’est fait connaître lors de la première édition de Porlwi by light. Une première expérience de streetwear lors de laquelle sa carrière a connu un essor. Rencontre.

Même s’il aurait souhaité vivre de sa passion, Brian Lamoureux préfère la vivre. « Chaque projet artistique est l’occasion pour moi d’évoluer, de me découvrir et de partager mon art avec les autres. » Ces nouveaux challenges lui permettent aussi de se réinventer. L’art fait partie de sa vie depuis tout jeune. « Le dessin m’est venu naturellement. Enfant déjà, j’aimais recopier les dessins animés que je regardais. » Bien que le Portlouisien n’est pas issu d’une famille d’artistes, quelque chose l’a toujours dirigé vers l’art. « Je ne sais pas d’où me vient cette passion, mais j’ai toujours suivi mon cœur. » 

Brian Lamoureux
C’est l’art qui est venu vers ce jeune artiste.

Son instinct le mène à la School of Design pour des cours de Fashion Design. Puis, il travaille dans plusieurs compagnies de textile. Aujourd’hui designer chez Tropic Knits, il crée encore et toujours. Illustrations, urban sketching, aquarelle, streetart, il s’essaie à plusieurs techniques. « Pour moi, l’art n’a pas de limites, tout dépend de mon sujet, mais je trouve du plaisir dans chaque technique. J’ai commencé par faire des dessins au crayon et lorsque je me suis perfectionné, j’ai évolué vers la peinture et le sketching », confie Brian. Son style est aujourd’hui linéaire et détaillé tout en restant minimaliste. « Sans le savoir les gens reconnaissent mon style. » 

Brian Lamoureux s’est fait connaître lors de la première édition du festival Porlwi en 2015. Il n’avait alors jamais fait de fresque murale ni de streetart. « J’ai quand même accepté le défi de peindre un mur de la rue Bourbon. J’ai dû m’adapter et comprendre. Je garde un très bon souvenir de cette expérience bien qu’éphémère, car c’est ce festival qui m’a amené au grand public. » Une opportunité qui lui a ouvert de nombreuses portes et plusieurs collaborations. En effet, Brian Lamoureux a participé à l’exposition 13 avec The Third Dot, l’exposition collective The Primitive ö et lors de Nou le Morne.

À travers l’illustration qui demeure sa passion ultime, l’artiste parvient à transmettre des messages à travers des dessins sous différentes techniques. « Être artiste, c’est savoir prendre des risques d’abord pour soi et ensuite pour les autres. » Son regard sur l’art a changé. « Je veux continuer à me construire et me remettre en question. » 2019 s’annonce donc déjà bien remplie pour l’artiste qui prévoit d’autres collaborations. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more