Faits Divers

Braquage de Thomas Cook à Trou-d’Eau-Douce : un premier suspect arrêté et la voiture utilisée retrouvée

voiture La voiture utilisée pour le braquage avait été volée à la NHDC de La Tour Koenig.

La police n’a pas chômé. C’est le moins qu’on puisse dire. 24 heures après le braquage de la succursale de Thomas Cook, un premier suspect a été arrêté et la voiture utilisée pour ce braquage a été retrouvée, mardi 19 mars.

Le suspect arrêté est nul autre que l’agent de sécurité en service le jour du braquage. Shaubhun. B, 22 ans, habitant Trou-d’Eau-Douce, est accusé d’avoir aidé les braqueurs à s’introduire dans la succursale. Le jeune homme avait été interrogé d’abord comme témoin dans la soirée du mardi 19, mais cela n’a rien donné. Après la vérification des images des caméras de surveillance, les limiers de la brigade criminelle ont constaté que le jeune homme aurait facilité la tâche des braqueurs, en les laissant facilement entrer à l’intérieur de la succursale. Mercredi soir, l’habitant de Trou-d ’Eau-Douce a été appelé au bureau de la CID de Bel-Air pour fournir plus d’informations dans cette affaire. Il a nié toutes les allégations portées contre lui.

« J’ai été pris de panique en voyant les braqueurs. Je ne suis pas de mèche avec eux. » Tels sont les propos de Shaubhun B. après son interrogatoire. Le jeune homme a été arrêté et placé en détention. Le suspect sera comparu devant le tribunal de Flacq ce matin. Quant aux braqueurs, ils sont toujours recherchés.

La voiture utilisée pour commettre le braquage de la succursale de Thomas Cook à Trou-d’Eau-Douce a, elle, été retrouvée. C’est une Mitsubishi blanche volée sur l’aire de stationnement du block Épervier de la NHDC de La Tour Koenig, le 26 février dernier. Une déposition pour signaler le vol avait été consignée à la police de La-Tour-Koenig par le propriétaire, habitant la même région. Ce dernier avait fait l’acquisition de la voiture en 2012 auprès d’un habitant de Rose-Hill, mais n’aurait pas fait les démarches administratives nécessaires. Ainsi, la Mitsubishi est enregistrée à la National Transport Authority sous le nom d’un habitant de Rose-Hill, âgé de 48 ans. Il a laissé entendre que sa voiture avait été vendue à un agent de maintenance, résidant La Tour Koenig depuis 2012. Interrogé, le quadragénaire a nié toute implication dans le braquage de la succursale de Thomas Cook.

Un témoin revient sur ce braquage. Elle a laissé entendre aux policiers, lors de son interrogatoire, que deux personnes vêtues en burqa/djellaba sont arrivées, vers 13 h 45. « L’un des malfaiteurs a tendu Rs 10 000 en espèces pour les échanger contre des euros. L’instant qui suit, le malfrat a sorti un revolver d’un sac à main marron et l’a pointé vers moi en me demandant d’ouvrir la porte qui donne accès à la caisse », explique-elle.

Habillé aussi en burqa/djellaba, le troisième individu a immobilisé l’agent de sécurité, Shaubhun B., donnant libre champ à ses complices d’accomplir leur sale besogne. Le butin (des devises étrangères et de la monnaie locale) emporté est estimé à Rs 565 000. Les trois hommes, vêtus en burqa/djellaba ont pris la fuite à bord d’une Mitsubishi blanche stationnée devant la succursale de Thomas Cook à Trou-d ‘Eau-Douce.

L’enquête se poursuit et les braqueurs sont activement recherchés par la police.