Live News

Bramsthan : le jeune constable Rishav Roopnah tué dans un accident

La voiture du policier a heurté deux pylônes. Le constable Roopnah.

Le constable Lavshik Anand Roopnah, appelé Rishav, 22 ans, a trouvé la mort, dimanche soir, dans un accident à Bramsthan, Flacq. Il était au volant de sa voiture lorsque celle-ci a percuté deux pylônes de Safe City, puis un véhicule en stationnement. Il n’a pas survécu. Il est la centième victime d’accident de la route depuis le début de cette année.

Ses collègues lui ont rendu hommage. « Il était un bon élément, toujours prêt à répondre présent. Nous avons débuté ensemble. La dernière fois que je l’ai vu remonte à avant qu’il n’aille en congé maladie. Sa mort nous a tous choqués », confie un collègue du policier.

Pour l’heure, les circonstances ayant causé ce drame ne sont pas encore connues. Soobash Roopnah, le père de la victime, explique que dimanche soir, son fils, a pris la voiture. « Je ne sais pas où il se rendait. Nous étions tous déjà au lit », explique-t-il avec peine. C’est peu après minuit que les proches ont été informés de cet accident. 

Le papa du policier et d’autres membres de la famille, habitant à Camp-Ithier, se sont immédiatement rendus sur le lieu de l’accident. Selon les premiers éléments d’information de la police, le constable se dirigeait vers Bramsthan. Il aurait perdu le contrôle de sa voiture. Il a d’abord heurté un pylône de caméra de Safe City, puis un second juste à côté, avant de heurter une voiture en stationnement. Il était seul à bord de sa voiture.

La police de Flacq, le Samu et les pompiers ont été mandés sur place. L’impact a été violent. « Lorsque j’ai vu mon fils, j’ai pensé qu’il survivrait », confie le papa, anéanti. Cependant, il a fallu l’intervention des pompiers pour extirper Rishav de la carcasse de la voiture. Il était inconscient. Le personnel du Samu a confirmé que c’était déjà trop tard pour le policier. Il avait rendu l’âme. 

Le conducteur de la voiture en stationnement a été soumis à un alcotest qui s’est avéré négatif. Lors de son récit à la police de Flacq, il a expliqué qu’il était venu rendre visite à un ami. Il a garé sa voiture. Puis, dans la soirée, il a entendu un bruit d’impact. Quand il est sorti pour s’enquérir de la situation, il s’est aperçu qu’une voiture avait percuté la sienne. 

L’autopsie pratiquée lundi matin par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du médico-légal, et le Dr Prem Chamane, sur le policier, a conclu qu’il a succombé à des blessures multiples.

Le jeune homme s’est joint à la force policière il y a deux ans. « Je fus un temps policier dans ma jeunesse, avant de me tourner vers l’enseignement », dit le père du policier. Rishav voulait y faire carrière. Après ses études secondaires, il a postulé pour intégrer les forces de l’ordre. Il a réussi dès sa première tentative. Il a été affecté au poste de police de Rivière-Sèche », pleure le papa de la victime. 

Rishav avait obtenu son permis de conduire, il y a deux mois. « C’est au mois d’octobre qu’il a obtenu son permis. Tout dernièrement, il s’était blessé au pied et était en arrêt-maladie », relate son père. Keshav, le frère de la victime, est aussi affligé par ce drame. « Li ti fek konfirme koma konstab. Li ed boukou dimounn », lâche-t-il. 

Les funérailles de Rishav ont eu lieu lundi après-midi. La dépouille a d’abord été escortée au poste de police de Bel-Air-Rivière-Sèche, où le jeune homme travaillait depuis son recrutement.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !