Live News

Boycott de l’opposition : « Bann membres lopozysion zot komik », dit le PM

« Bann membres de lopozysion zot komik, zot extremement komik. Me selma li domaz parski komik fer ou gayn riye me selma sa kalite komedi-la li pa fer gayn riye ditou. »
 
C’est la réaction du Premier ministre, Pravind Jugnauth sur l’absence des membres de l’opposition ce vendredi 24 janvier, lors de la lecture du discours-programme 2020-2024 du gouvernement de l’Alliance Morisien, à l’Assemblée Nationale.
 
Le chef du gouvernement est revenu sur la raison avancée par les membres de l’opposition pour justifier le boycott du discours-programme. « Zot pe boykote parski zot dir ki nun trik eleksion ek ki zot pa rekonet sa guvernman-la, nou ilezitim. B mo espere zot pou konstan dan zot rezonman».
 
Pravind Jugnauth se demande ce que ces derniers feront lors de la prochaine séance parlementaire prévue le 3 février prochain. « Mo gete si zot vinn rekonet nou lezitimite. Mo a gete kan pou ena parlman si zot pou poz kestion a enn guvernman ki finn trik eleksion dapre zot ?»
 
Selon Pravind Jugnauth c’est une opposition « indigne », car « c’est un moment solennel aujourd’hui car un président a procédé à la lecture du discours-programme.  Et ils ont trouvé le moyen pour boycotter cet événement ».
 
Continuité et d’autres défis à relever
 
Pravind Jugnauth a aussi commenté le discours-programme. Selon lui, ce n’était « que les grandes lignes de ce que le gouvernement projette de faire durant son mandat. ». Il a aussi parlé de continuité, et a précisé cependant qu’il y aura « d’autres défis à relever en cours de route. » 

Pravind Jugnauth a aussi affiché sa satisfaction sur le travail abattu par les membres du gouvernement depuis le début du nouveau mandat. « Tou lefor pou traduir dan touseki nun mantione dan nu program. »
 
La nouvelle loi sur le financement des partis politiques a aussi été évoquée par le Premier ministre. « Se pas parski li pann pase sous le presedan gouverneman ki li pa pou pase. » Pravind Jugnauth affirme que son gouvernement a la volonté de venir avec une réforme sur le financement des partis politiques. « Sa nouvo parlman la pou pran so responsabilite. » Idem pour la réforme électorale, précise Pravind Jugnauth.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !