Economie

Bourse de Maurice : le retrait des fonds étrangers s’intensifie sur le marché officiel

Les investisseurs inter-nationaux ont été des vendeurs nets pour le quatrième mois de suite à la Bourse de Maurice. Sur les huit premiers mois de 2018, cette situation s’est produite à six reprises.

Entre début janvier et fin août, les fonds étrangers ont acquis des actions sur le marché officiel pour un montant de Rs 1,75 milliard. Au cours de cette même période, les ventes ont totalisé Rs 3,28 milliards. Le montant total du désinvestissement depuis le début de l’année est passé à Rs 1,53 milliard.
Selon les données compilées et relayées par la firme Swan Securities Limited, les valeurs financières et immobilières ont fait les frais de ce désintérêt. En première position, nous retrouvons la MCB Group Limited, la principale valeur boursière de Maurice. Les fonds internationaux ont été des vendeurs nets pour un montant de Rs 554,9 millions. A la deuxième place, il y a CIM Financial Services Limited avec Rs 227,1 millions. Le groupe immobilier GRIT Real Estate Income est en troisième position avec un désinvestissement de Rs 180,9 millions. En quatrième position, il y a la SBM Holdings Limited (Rs 176,3 millions).

A ce rythme, on pourrait franchir le cap de Rs 2 milliards. Cependant, ce retrait n’aurait rien à avoir avec des fondamentaux économiques du pays. La croissance est au rendez-vous. Les principales valeurs sont profitables. Ce serait avant tout une approche affectant les marchés émergents.

Sur le marché secondaire, la situation est différente. Parce que, dans l’ensemble, les fonds étrangers ont été des acheteurs nets pour un montant total de Rs 585,5 millions. Il ne faudrait pas s’en réjouir pour autant. La performance a été drivée par l’arrivée de nouveaux actionnaires au sein de la cimenterie Kolos Limited.

economie