Live News

Bourde de la NTA : une même plaque minéralogique attribuée à deux propriétaires différents

plaque

Très grand fut l’étonnement du propriétaire de la plaque d’immatriculation Y 268 quand il a vu la police débarquer chez pour lui demander de se rendre au plus vite à la National Transport Authority (NTA) pour changer le numéro minéralogique de son véhicule. Cela alors qu’il avait déboursé Rs 25 000, le 3 mai 2016, pour se procurer ce numéro en toute légalité auprès de la NTA.

L’organisme lui enverra même une lettre lui demandant de se rendre « without any delay » à la NTA pour être remboursé, soit se voir attribuer un autre numéro de son choix.  Il sera informé par la même occasion que la police a été mise au parfum et le prendra en contravention et son véhicule saisi s’il continue à utiliser cette plaque. Devant la menace, il se rend vendredi à la NTA pour s’exécuter. « Je n’avais d’autre choix que de céder. Je ne veux pas perdre ma voiture », confie-t-il.

Et pour cause, la même immatriculation appartient à un habitant de Beau-Bassin, propriétaire d’une mini Cooper rouge achetée en 1987.  En allant payer sa vignette au mois d’août, il apprend des responsables de la NTA que l’immatriculation de sa voiture a été attribuée à quelqu’un d’autre. Propriétaire de cette plaque depuis plus de 30 ans, il soutient que le préposé lui a demandé s’il ne souhaite pas avoir un autre numéro. Ce dernier lui dira de payer sa déclaration à la poste, puisque, selon lui, le système en place à la poste n’est pas connecté avec celui de la NTA. Ne voulant pas perdre cette plaque d’immatriculation, il se rendit au poste de police de Coromandel pour consigner une déposition en guise de précaution et adressa une lettre sous pli recommandé au commissaire  de la NTA.

À la NTA, un cadre concède qu’il y avait « une défaillance dans le système, en 2016, quand le second propriétaire avait acquis ce numéro. »