Xplik ou K

Boulet Rouge, Centre de Flacq : ils contestent le transfert de leur terrain de pétanque

Ruben se fait le porte-parole de quelques habitants de Moonien Lane, Boulet Rouge, Centre de Flacq. Ils contestent la décision de démolir cinq terrains de pétanque aménagés depuis 15 ans dans le quartier.

« La démolition des cinq terrains a eu lieu le jeudi 31 janvier. Nous étions surpris ! Les terrains ont été détruits sans qu’on ne consulte ceux qui les entretiennent et les utilisent », fulmine le retraité.

C’est sur un lopin de terre du Sugar Industry Labour Welfare Fund que les cinq terrains ont été aménagés il y a 15 ans. « Nous n’avons pas d’autre distraction que de venir jouer ici avec des amis. Nous avons même planté des arbustes pour avoir de l’ombre », poursuit Ruben.

Pourquoi cette décision soudaine ? Le porte-parole explique : « Un voisin, habitant à côté des terrains, nous crée des soucis. Il s’est plaint à plusieurs reprises que nous faisons du bruit et que les boules de pétanque atterrissent chez lui et abîment son mur. Tout ça est faux : comment voulez-vous qu’on envoie ces boules si loin ? Cela pèse, ces boules ! Nous ne jouons justement pas sur les deux terrains près de sa maison pour ne pas le déranger. C’est injuste : on pénalise 25 personnes à cause d’un individu. Il fallait nous consulter. »

 Le SILWF tombe sous la juridiction du ministère de l’Égalité des genres. L’attachée de presse, Annabelle Volbert, nous explique : « Plusieurs plaintes ont été logées par le voisin et l’affaire a été référée en cour. Le SILWF ne fait qu’obéir à une décision de justice : déplacer (et non supprimer) les terrains pour ne pas nuire à quiconque».