On bouche des drains à Quatre-Bornes : la mairie a exigé l'arrêt des travaux, mais...

Par Raj Bissessur O commentaire
Le conseil municipal prépare le cahier  des charges.

Regnard, un sexagénaire de Quatre-Bornes, a signalé un fait plutôt insolite à notre rédaction. Il affirme que près de l’Orchard Centre en tournant à droite aux feux de signalisation en direction de la rue Bernardin de Saint-Pierre, il aurait vu des ouvriers combler un drain avec des rochers ou des  morceaux de brique. « Au lieu de construire des drains, on bouche ce qu'il y a ? » s’insurge-t-il.

Soolekha Jepaul Raddhoa, mairesse de Quatre-Bornes depuis juin 2017, a réagi à « ces travaux insolites ».  « Il y a deux semaines, nous avons reçu cette plainte. Je me suis rendue à la rue concernée, accompagnée par le secrétaire de la ville, notre ingénieur et le responsable du département des Travaux. Le monsieur a raison de nous avoir signalé ce fait insolite alors que la mairie s’attèle à construire des drains, d'autres bouchent ce que nous avons. Les travaux étaient effectués par la Traffic Management Road Safety Unit (TMRSU). Nous leur avons donc adressé une correspondance pour leur demander d'arrêter les travaux. Hélas, nous recevons toujours des plaintes à ce sujet. J'ai demandé au secrétaire de la ville de suivre tout cela de plus près. »

Et d’ajouter : « Je voudrais rassurer les citadins à ce sujet. Nous ambitionnons de construire des drains. Là où il y en a déjà, nous voulons les élargir ou les approfondir. » En passant, la mairesse a déclaré que la municipalité planchait en ce moment sur un plan d’embellissement de Quatre-Bornes. Des citadins se plaignent des eye-sores dans certaines localités dans ce qui est appelé la ville des Fleurs. Ainsi, la gare est dans un piteux état. Elle offre un contraste saisissant avec le joli marché nouvellement construit. Quant aux fleurs, on n'en trouve plus, disent-ils.