Live News

Boonomally autorisé à partir après son interrogatoire «under warning» au poste de police de Moka

Deepak Bonomally prenant place à bord d'une voiture après son interrogatoire au poste de police de Moka

Le directeur de Bo-Digital, Deepak Boonomally, a été autorisé à partir après son interrogatoire «under warning» au poste de police de Moka cet après-midi. Un interrogatoire qui fait suite au «ruling» de la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnauth, qui a ordonné l’ouverture d’une enquête sur Deepak Bonomally pour délit de « faux témoignages ».

Le directeur de Bo-Digital, dans sa défense, a évoqué des raisons de sécurité, qui l’auraient poussé à ne pas fournir certaines informations exactes en Cour lors des travaux de l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen.
 
La semaine dernière, le représentant du Directeur des Poursuites Publiques (DPP) avait déposé une motion sous l’article 126 de la District and Intermediate Courts Act. Me Azam Neerooa avait demandé à la Cour de sanctionner Deepak Bonomally pour avoir « menti » en Cour.

Lors de la séance de jeudi, Deepak Bonomally avait, dans un premier temps, refusé de divulguer son adresse avant de se raviser et de déclarer avoir changé d’adresse pour des raisons de sécurité.

Selon Me Neerooa, le directeur de Bo-Digital a « une nouvelle fois menti sur son adresse réelle et sur le mois durant lequel il a ouvert son bureau de la rue Cossigny, à Quatre-Bornes ».

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !