Live News

Boolell suspendu pour quatre séances, Bérenger parle de «viol hebdomadaire de la démocratie»

Le leader du Mouvement Militant Mauricien Paul Bérenger n’a pas mâché ses mots envers le Speaker Sooroojdev Phokeer. Selon lui, ce dernier agit avec la bénédiction du Premier ministre. Concernant le clash entre sa fille Joanna Bérenger et Aadil Ameer Meea, il a fait comprendre que le parti tiendra une réunion  régionale spéciale. 

Paul Bérenger afirme que c’est révoltant ce qui s’est passé au Parlement dans la soirée de vendredi. « On est une fois de plus révolté par la façon de faire du Speaker. C’est infect. J’ai téléphoné à Arvin Boolell pour exprimer notre solidarité », a-t-il dit. Il a rappelé que le 15 novembre dernier le Speaker l'avait mis hors de l’hémicycle sans aucune justification. « Je comprends parfaitement Arvin Boolell. On condamne cela une fois de plus. Mais c’est clair, que ce comportement est encouragé par Pravind Jugnauth et cela va se continuer. Un viol hebdomadaire de la démocratie parlementaire », a-t-il souligné. 

Évoquant le problème politique au niveau du MMM dans la circonscription numéro 3, Port-Louis Maritime/Port Louis Est, Paul Bérenger a indiqué qu’il y a eu un souci sans gravité le samedi 19 novembre dernier. « Il y avait des représentations des ‘wards’ et inévitablement, il y a eu des cafouillages dans un ‘ward’. Le régional numéro 3 avait choisi ses représentants, mais le lendemain un jeune qui est assistant secrétaire général a écrit une lettre pour annoncer qu’il va se retirer du MMM. Mais je lui ai dit de reprendre sa lettre », dit-il. 

Irrité, Paul Bérenger a affirmé que certains parlent de la dynastie au sein du MMM. « Je mets au défi, n’importe qui de venir dire qu’il y a un comportement dynastique au MMM. Par exemple, dans le cas de Joanna Bérenger, l’aile jeune du MMM du parti l’avait choisie et je ne le savais même pas », a-t-il fait comprendre. 

Il a annoncé qu’il animerait une réunion régionale spéciale dans cette circonscription. « C’est faux de dire que certains députés s’ingèrent dans les affaires des autres. Au sein du parlement on a distribué des nouvelles responsabilités et c’est ainsi que Joanna Bérenger s’occupe de l’environnement et de la jeunesse militante au niveau de toutes les circonscriptions. Il n’y a pas d'ingérence et tout différend doit être soulevé au sein du bureau politique », a-t-il dit. 

Selon lui, si tous les partis de l’opposition jouent leur rôle, le MSM sera balayé. 

Concernant la grève de la faim de Nishal Nishal Joyram, il s’est dit encore plus dégoûté par la façon de faire du gouvernement. « Le gouvernement a dit qu’on ne peut retirer les taxes, car il faut donner la compensation salariale. Les deux ne sont pas liées. Il faut retirer certaines taxes pour que le prix baisse. C’est un prétexte et une provocation », a-t-il affirmé. 

Sur l’incendie au centre d’enfouissement de Mare-Chicose, Paul Bérenger a indiqué que c’est un mélange de corruption et d'incompétence. « Il fallait refaire un appel d’offres, mais les autorités ont vu que l’appel d’offres n’est pas aux normes. Ainsi, presque partout, il y a de l’incompétence. Il y a aussi la corruption quand on pense que le gouvernement dépense la somme de Rs 1, 5 milliard par année pour le  transport  des ordures. Il faut faire l’appel d’offres le plus vite possible », a-t-il dit. 

Le leader des mauves a qualifié la COP27 de faillite. « Le ministre de l’Environnement Kavi Ramano ne comprend rien. La COP28 pourrait  être un plus grand échec », a-t-il dit.

En ce qui concerne le droit de vote à 16 ans, il a souligné que la Cour suprême de la Nouvelle-Zélande a donné un ‘ruling’ dans lequel la cour affirme que le droit de vote à 18 ans est un viol de ‘human rights’ des jeunes de 16 à 18 ans. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !