Live News

Boolell : «Si li pa kapav deman pardon au gran piblik, be lepep pou azir»

« Si li pa kapav deman pardon au gran piblik, be lepep pou azir ». C’est la réaction d’Arvin Boolell. Le leader de l’opposition a fait allusion à l’entretien que le Premier ministre avait accordé à la BBC, hier mercredi 12 août. Entretien au cours duquel la présentatrice a demandé au chef du gouvernement s’il comptait présenter des excuses à la population sur le dossier Wakashio. C’était lors d’une conférence de presse sur le vraquier qui a eu lieu dans l’enceinte de l’hôtel du gouvernement. 

« On ne peut pas rester indifférent et insensible sur une situation qui nous concerne au quotidien. C’est un désastre écologique. Le gouvernement ne peut pas traiter ce dossier à la légère. Ceux qui sont responsables - le Premier ministre et le ministre de l’Environnement, Kavi Ramano et Sudheer Maudhoo, ministre de la Pêche, doivent non seulement assumer leurs responsabilités, mais également prendre conscience que le peuple ne leur pardonnera pas. Si li pa kapav deman pardon au gran piblik, be lepep pou azir. Le pei pa apartenir a enn parti ni a enn fami. Li apartenir a letat morisien », a souligné Arvin Boolell.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !