Magazine

Bollywood : Ashutosh Deshmukh choisit une équipe mauricienne

Dilesh Sharma Dilesh Sharma a écrit et réalisé son premier court-métrage.

Une équipe de Focus Events Ltd s’embarque sur une aventure bollywoodienne. Quatre Mauriciens vont aider au tournage d’un film Bollywood à Maurice. Ce sera en septembre. Le réalisateur n’est nul autre que l’Indien Ashutosh Deshmukh. Le producteur de « Pappu Can’t Dance Saala » était sur l’île en avril dernier pour animer un atelier sur la réalisation des films.

« Nous avons rencontré Ashutosh Deshmukh lors de cet atelier et nous nous sommes présentés. Au fil de la conversation, il a montré un intérêt pour notre travail. Il nous a invités à faire partie de son équipe de réalisation. Nous allons apporter notre expérience et apprendre de nouvelles techniques », explique Dilesh Sharma, photographe, vidéographe et directeur de Focus Events Ltd. Le film sera axé sur le trafic de la drogue en haute mer et sera tourné entièrement sur l’île.

D’ailleurs, le premier court-métrage de Dilesh Sharma et ses élèves a terminé en quatrième position dans une compétition organisée par la Mauritius Film Development Corporation (MFDC). Elle était organisée dans le cadre du Bhojpuri Day et l’idée était de rendre hommage aux ancêtres.

Le court-métrage de dix minutes s’intitule « Aadha Pattharwa » (The Half Rock). Il est écrit et réalisé par Dilesh Sharma. « L’objectif de montrer les efforts que les ancêtres ont fourni pour bâtir une Maurice prospère. Ils ont été bernés par les Anglais. Ils étaient combien à imaginer que leurs petits-enfants ou arrière-petits-enfants allaient devenir un jour ministre, médecin, ingénieur, artiste ou pilote », dit-il.

Le court-métrage ouvre avec l’arrivée d’un jeune couple de l’Inde à Maurice avec leur fille dans les années 1800. Ce couple aurait souhaité un fils. Puis, nous sommes en 1968. Une vieille dame offre un jouet à sa petite-fille. Elle lui donne un avion au lieu d’une poupée pour briser les stéréotypes. En 1998, un père  insiste pour que sa fille apprenne à coudre et cuisiner alors qu’elle veut devenir pilote. Sa maman prend sa défense et l’encourage à réaliser son rêve. En 2019, la fille est pilote pour la compagnie nationale d’aviation. Elle est à bord de l’A330-900 neo baptisé Aapravasi Ghat. « Mon père, Goorooduth Chuttoo a écrit un poème pour raconter comment les ancêtres ont foulé les 16 marches de l’Aapravasi Ghat pour qu’ensuite leurs générations puissent prendre leur envol plus tard », dit Dilesh Sharma.

Bientôt, Focus va lancer un cours « Creative Film Making » axé sur les différentes techniques de vidéographie et de cinématographie.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !