Live News

Bobby Hurreram : «La partielle au No 7 aura bien lieu»

Bobby Hurreram. Bobby Hurreram.

Même si le Parti Travailliste (PTr) ne croit pas dans la tenue des élections partielles du 13 novembre, il était important d’aligner un candidat pour jouer le jeu de la démocratie. C’est ce qu’a soutenu le président du parti, Patrick Assirvaden, lors de l’émission Au cœur de l’info.

C’est Anil Bachoo qui a été désigné comme candidat à l’hypothétique élection partielle de la circonscription No 7 Piton/Rivière-du-Rempart. Selon Patrick Assirvaden, même si le PTr ne croit pas en la tenue de cette élection, il était important d’aligner un candidat. Cela, pour jouer le jeu de la démocratie car c’est le gouvernement qui a dit qu’il y aura une partielle afin de remplacer le démissionnaire Vishnu Luchmeenaraidoo. 

Il a soutenu que si élection partielle il y a, ce sera un « gaspillage d’argent », d’autant plus que l’éventuel élu ne le sera que pour 28 jours avec la dissolution automatique du Parlement en décembre. Pour lui, le jeu n’en vaut pas la chandelle car cette partielle coûtera Rs 78 millions. Il a aussi expliqué que le choix d’Anil Bachoo a été avalisé par le bureau politique car il a le meilleur profil pour la circonscription et qu’une partielle est une élection spécifique. « Nous avons choisi le candidat le plus disponible et le plus apte à défendre les couleurs du PTr », a fait comprendre le président du parti. 

Bobby Hurreeram, Government Chief Whip, n’a pas, lui, voulu dévoiler le nom du candidat que va aligner le Mouvement socialiste Militant (MSM), arguant que c’est la prérogative du Premier ministre Pravind Jugnauth. Il a affirmé bec et ongles que la partielle se tiendra en dépit du scepticisme de l’opposition. Il a aussi déploré que le leader du PTr, Navin Ramgoolam, n’ait pas daigné se présenter à cette électionsen préférant « se cacher » derrière ses soldats. 

La participation d’Anil Bachoo sera l’occasion de mettre en avant toutes les casseroles qu’il traîne derrière lui, a soutenu le représentant du gouvernement. Il a cité, entre autres, l’effondrement du tronçon Terre-Rouge Verdun et le Ring Road finissant au pied d’une montagne. Le Chief Whip est d’avis que, contrairement à la partielle au No 18 Belle-Rose/Quatre-Bornes qui a vu l’élection du candidat rouge Arvind Boolell, Anil Bachoo va mordre la poussière. Et d’affirmer que le nom de celui ou celle que le MSM va aligner sera connu en temps et lieu. (Ndlr : la date du dépôt des candidatures est pour ce samedi 17 août). Notons que le Mouvement patriotique a choisi d’aligner Atma Bumma.  

L’émission Au cœur de l’info était animée par Florence Alexandre et Terence O’Neill.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !