Magazine

Board games : ces jeux qui bravent le temps

jeux Les membres de Board Games Mauritius se réunissent une fois par mois pour jouer à des jeux de société modernes.

Échec et mat ! Qui a dit que les jeux de société n'étaient plus à la mode ? Le board gaming est encore d'actualité et intéresse les jeunes comme les moins jeunes. Rencontre avec quelques adeptes qui se réunissent régulièrement afin de s’adonner à leurs passions.

Loin des smartphones et de l’univers connecté, il existe encore des amoureux de board games. Connu comme un des jeux de société les plus populaires, le jeu d'échecs a marqué plusieurs générations. Ronald Raimbert fait partie des fervents amateurs.  Ce qu'il décrit comme étant un sport cérébral, il a découvert le jeu d'échecs il y a 45 ans. Passant d'amateur à arbitre lors de compétitions, il a remporté plusieurs concours. Il transmet aujourd'hui sa passion aux plus jeunes. « Je n'ai jamais aimé les jeux de groupe, je préfère ceux qui permettent de se lancer des  défis », dit-il.

Entre 2003 et 2015, Ronald fait la promotion de ce jeu de table et organise, avec des collaborateurs, trois compétitions annuelles dans des collèges. Parmi les jeunes: Aamirah Beekhy, 26 ans. Elle était l'une des rares filles à l'époque. Pour elle, tout est question de stratégie. Elle se fait remarquer lors des compétitions inter-collèges et intègre la Mauritius Chess Federation. « Je gagnais souvent, parfois, contre des joueurs expérimentés», dit-elle. Elle s'envole pour les Olympiades en septembre pour représenter Maurice, après trois longues années de préparation. Elle s'entraîne chaque lundi avec le B4 Chess Club.

Quatre joueurs, un tapis vert et 144 pièces ornées de dragons,  de bambous et de d'autres symboles de la culture chinoise. À mi-chemin entre le poker et le Rami : le Mahjong. Bien qu'il soit méconnu des Occidentaux, en Chine, son pays d'origine, un foyer sur deux posséde un kit du jeu mahjong. À Maurice, seule une  poignée de Sino-mauriciens continuent d'y jouer. À l'instar de Louise Tai Kie :  « Je peux jouer au mahjong pendant des heures sans m'arrêter ». Avec quelques amis, ils se rencontrent régulièrement pour des parties.  « Nous ne jouons pas pour de grosses sommes. C'est un jeu qui demande réflexe et réactivité », dit-elle. Le mahjong apporte de l’énergie positive au cerveau et permet de prévenir contre des maladies comme l’Alzheimer, explique Louise.

Les jeux de société se sont modernisés. À Maurice, ils sont un petit groupe d'adeptes qui se rencontrent chaque dernier jeudi du mois à Turbine, Moka Business Park, et régulièrement au Bôzar Café de l'Institut Français de Maurice, Rose-Hill. « Nous accueillons à chaque fois trente à quarante personnes. Certaines viennent avec leurs parents ou leurs enfants comme c’est un événement familial gratuit », indique Vincent Pollet de Board Gamers Mauritius. Pandemic, Zombicide, Blanc Manger Coco sont autant de jeux qui plaisent à Vincent. Ce dernier est un adepte des jeux coopératifs. « Ces jeux ne mentent pas et permettent de voir le vrai visage des gens », confie-t-il. Il déplore, toutefois, le manque de disponibilité des jeux de société à Maurice. Il explique qu’il existe différents types : stratégies, coopératifs, compétitifs, entre autres.

Karen Yvon, gérante de Spin, une entreprise spécialisée dans le serious gaming, découvre son amour pour les jeux de société lors des rencontres à Moka.  « Nous appliquons les règles des jeux de société en milieu entrepreneurial.  Un jeu avec un objectif permet de relaxer l'esprit. J’aime le fait de pouvoir passer de bons moments et interagir », indique-t-elle. Karen est une touche-à-tout mais avoue avoir une préférence pour Settlers of Catan, un des premiers jeux de la nouvelle génération.

Elle explique que, lors des rencontres, certains peuvent passer plus de cinq heures à jouer mais précise, qu'en moyenne, le temps de jeu est de deux à trois heures.

Vincent Pollet et Joel Ramdoo travaillent sur le lancement d’un jeu de société, 100 % mauricien, nommé « Tit Albert ». Une version mauricienne du jeu Les Loups-Garous. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter  le site www.atomic.games en attendant le lancement officiel.

jeux
Jeunes et moins jeunes se réunissent autour des jeux d’échecs.

Lexique

Mahjong : Jeu de société classique chinois à mi-chemin entre le poker, les dominos et le rami, le mahjong est l’un des jeux de société les plus populaires au monde.

Pandemic : Pandemic est un jeu de plateau et de stratégie. Vos compagnons et vous faites partie d'une équipe d'élite combattant quatre maladies mortelles.

Zombicide : Un jeu coopératif. Les joueurs affrontent des zombies, dirigés par le jeu lui-même. Le but est simple : survivre et compléter les objectifs donnés.

Blanc Manger Coco : Un joueur lit une carte question, avec une phrase à trou. Les autres complètent la phrase en proposant, face cachée, une carte réponse. Celui qui a lu la question, choisit la réponse qu'il préfère et désigne le vainqueur de la manche.

Tit Albert : La version locale du jeu Les Loups-Garous.

Morissimo : Jeu de société éducatif sous forme de questions-réponses, réparties en plusieurs thèmes, sur la République de Maurice.

Les Loups-garous : Un jeu de société d’ambiance dans lequel chaque joueur incarne un villageois ou un loup-garou.

Settlers of Catan : Vous incarnez un colon d’une nouvelle île,Catan. Le but : obtenir des fournitures et des ressources pour construire des routes.Établir des colonies avant que des adversaires contrecarrent vos plans.