Faits Divers

Blanchiment : saisie de l’Icac chez l’épouse de Peroomal Veeren

Sur dénonciation d’un travailleur social, la Commission anticorruption a saisi trois voitures, trois motos, des bijoux et Rs 500 000 chez la femme de Peroomal Veeren à Vallée-Pitot. Ce dernier a été condamné à 34 ans de servitude pénale pour trafic de drogue.

La Commission anticorruption poursuit son enquête sur les biens des trafiquants de drogue. L’équipe de Navin Beekarry a procédé à la saisie d’une BMW, d’une Nissan Juke, d’une Toyota Vitz, trois motos et une somme d’à peu près Rs 500 000, dont la majeure partie en euros, au domicile de l’épouse du trafiquant Peroomal Veeren, Bibi Zafira Ameer, à la route Alma, à Vallée Pitot, très tôt jeudi matin.

C’est sur la base des dénonciations d’un travailleur social que le domicile de cette femme mariée civilement à Veeren, qui purge une peine de 34 ans de prison pour trafic de drogue, que cette operation a été menée avec l’aide des commandos de la police et des garde côtes. La famille de la jeune femme vivrait au dessus de ses moyens et ses biens ne correspondent aucunement à ses revenus.

Outre les vehicules et l’argent, les enquêteurs ont mis la main sur des bijoux, des outils électriques de valeur, de même qu’un sytème se sonorisation de la marque Bose. Dans un snack qui appartient à la femme du trafiquant à proximité de l’hôtel Pearle Beach, à Flic-en-Flac, près d’un demi-million de roupies en équipements ont été découverts. Alors que la jeune femme est activement recherchée, son frère Khalid Ameer et sa tante septuagénaire, Afroz Peerbux, ont été arrêtés.

Le premier a été placé en détention alors que la vieille dame, qui a l’habitude de faire des va-et-vient avec La Réunion, a été relâchée sur parole après interrogatoire. Tous deux seront traduits en cour de Port-Louis ce vendredi matin pour blanchiment. Les téléphones portables, les cartes SIM, les ordinateurs portables ainsi que les caméras numériques saisis à Vallée-Pitot seront expertisés dans les jours à venir.

Peroomal Veeren est l’un des trafiquants qui sera entendu par la Commission d’enquête sur la drogue. Il devra s’expliquer sur les personnes de son entourage soupçonnées de gérer un patrimoine d’environ Rs 200 millions ainsi que son collier en or massif estimé à Rs 1 million retrouvé sur lui à la prison de haute sécurité de Melrose.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !