Faits Divers

Blanchiment d’argent : le procès de Sada Curpen se poursuivra

Sada Curpen Sada Curpen

Le procès intenté à Sada Curpen pour blanchiment d’argent se poursuivra devant la magistrate Naveena Parsuramen. Les avocats des deux parties ont fait part de leur position le mardi 13 mars, suite à la déclaration de la magistrate. Ils ont affirmé qu’ils n’ont aucune objection à ce que cette dernière  continue à présider ce procès. L’affaire se poursuivra le 15 juin 2018.

Lors de la précédente séance, la magistrate Parsuramen avait expliqué que ce n’est qu’après avoir parcouru les diverses dépositions du prévenu qu’elle s’est rendue compte qu’elle avait antérieurement représenté la poursuite dans un procès intenté à ce même accusé pour possession de Subutex. La magistrate a soutenu qu’elle n’est nullement embarrassée professionnellement, mais qu’il est de son devoir de mettre les deux parties au courant de ce point.

Sada Curpen est accusé d’avoir été en possession de 28 800 euros, de Rs 43 550 et d’un chèque de Rs 450 000 lorsqu’il a été interpellé, le 7 mars 2010, à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam, dans le cadre du meurtre de Denis Fine. La police lui reproche aussi d’avoir été en possession de Rs 285 000, le 9 mars 2010, à Terre-Rouge.

Sada Curpen plaide non coupable. Il est défendu par Me Assad Peeroo, assisté de Me Amira Peeroo, tandis que la poursuite est représentée par Me Asha Ramano-Egan.