Faits Divers

Blanchiment d’argent : deux ressortissants malgaches mis à l’amende

Les accusés avaient en leur possession des devises étrangères.

Le verdict a été prononcé en cour intermédiaire. Liquo Iktian Andrianaliva, 29 ans, et Ismaël Bitou Lahila, 25 ans, ont chacun écopé d’une amende de Rs 250 000. Ils ont été jugés coupables de blanchiment d’argent. Ils avaient, dans leurs bagages, des devises étrangères lors de leur interpellation à l’aéroport le 21 juin 2017.

Deux Malgaches, Liquo Iktian Andrianaliva, agent de voyage et une proche, Ismaël Bitou Lahila, danseuse, étaient poursuivis pour blanchiment d’argent devant la cour intermédiaire. Cela en vertu des articles 3(1) (b), 6(3) et 8(1) (a)(2) de la Financial Intelligence and Anti Money Laundering Act (FIAMLA).

Ismaël Bitou Lahila était représentée par Me Neil Pillay, tandis que Liquo Iktian Andrianaliva était défendu par Me Neeven Parsooramen. La poursuite était menée par Me Nithiraj Bisnatsingh, Senior State Counsel. Ils avaient plaidé coupable lors de leur procès.

Ils ont chacun écopé d’une amende de Rs  250  000 en cour intermédiaire, le 24 décembre 2018. La sentence a été prononcée par la magistrate Navina Parsuramen.

Interpellés en juin 2017

Les deux ressortissants étrangers avaient été interpellés le 21 juin 2017 à l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR) par la brigade antidrogue. Ils s’apprêtaient à prendre l’avion pour rentrer dans leur pays. Selon l’acte d’accusation, la police a saisi au total 25 754 euros, 62 100 dollars américains et 239 100 ariary. Ce qui représente Rs  3 180 241 au total.

Trois témoins ont été appelés à la barre dans ce procès. Ils ont tous confirmé que les deux accusés ont entièrement coopéré avec la police depuis leur interpellation.

 Le Detective Inspector Fowdar, affecté à la brigade antidrogue, a confirmé que l’enquête policière s’était également orientée vers un éventuel trafic de drogue et des transactions douteuses. Toutefois, aucune connexion avec un éventuel trafic de drogue n’a été établie. Le témoin a déclaré que Liquo Iktian Andrianaliva a avoué qu’il avait omis d’informer les autorités sur l’argent. Et qu’Ismaël Bitou Lahila a donné des détails qu’elle connaissait.

« Je tiens à m’excuser. Je n’avais pas de mauvaises intentions en arrivant à Maurice », a déclaré Liquo Iktian Andrianaliva à l’issue du procès. Il avait affirmé, dans ses dépositions à la police, que l’argent retrouvé dans ses bagages provient de son business. Il a admis n’avoir pas informé les autorités concernées qu’il était en possession d’une grosse somme d’argent. Le ressortissant malgache dit être venu à Maurice dans le but d’effectuer un investissement et acheter deux moteurs de bateau. Père d’une fille âgée de 9 ans, Liquo Iktian Andrianaliva a réclamé la clémence de la cour. Il souligne avoir pleinement coopéré avec la police et détient un casier vierge. Il a passé 549 jours en détention préventive.

Ismaël Bitou Lahila a, quant à elle, également présenté des excuses et réclamé la clémence de la cour à l’issue du procès. Dans ses dépositions aux enquêteurs, elle a raconté que quelqu’un lui avait uniquement dit de transporter cet argent à Maurice. Elle a ajouté avoir une fille de 7 ans qui est sous la responsabilité de sa grand-mère de 77 ans dans la Grande Île. Ismaël Bitou Lahila a passé 549 jours en détention préventive. Elle n’a aucun antécédent.

Dans son verdict, la magistrate Navina Parsuramen a fait état qu’il est important de prononcer une peine adaptée à la gravité de l’offense commise. Ceci dans le but de préserver la confiance du public dans notre système judiciaire.