Faits Divers

Blanchiment d’argent allégué : Oumeshlall Ramsarran plaide non coupable en cour intermédiaire

L’ex-gardien de prison est poursuivi pour blanchiment d’argent.

Il avait été arrêté suite aux dénonciations de Fabio Tony Riacca. L’ex-gardien de prison, Oumeshlall Ramsarran, fait face à un procès devant la cour intermédiaire pour blanchiment d’argent. Il est accusé d’avoir reçu une somme totale de Rs 2,3 millions, somme que lui aurait remise Fabio Tony Riacca. Oumeshlall Ramsarran plaide non coupable. 

Cet habitant de La Rosa, âgé de 41 ans, est poursuivi sous six accusations de blanchiment d’argent devant la cour intermédiaire. Cela, en vertu des articles 3(1) (b) et 8 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA). L’ex-gardien de prison plaide non coupable et il est défendu par Me Shakeel Mohamed. Quatorze témoins ont été assignés dans le sillage de ce procès. L’affaire, présidée par le magistrat Raj Seebaluck, sera de nouveau appelée, le 20 mai 2020. 

Oumeshlall Ramsarran est accusé d’avoir reçu une somme totale de Rs 2,3 millions de Fabio Tony Riacca. Les délits allégués auraient été commis en mai, juillet, août, septembre et novembre 2016 à Phoenix, Nouvelle-France, Quatre-Bornes et Vacoas respectivement. 

Selon la première accusation, en mai 2016, Oumeshlall Ramsarran aurait reçu Rs 400 000 de Fabio Tony Riacca. Délit commis à Phoenix. La deuxième accusation fait état que l’ex-gardien de prison aurait reçu Rs 300 000 en juillet 2016, toujours à Phoenix. Les troisième et quatrième accusations font mention qu’Oumeshlall Ramsarran aurait reçu Rs 400 000 en août 2016, à Nouvelle-France et Phoenix respectivement. La cinquième accusation fait état que le prévenu aurait reçu Rs 400 000 en septembre 2016 sur une aire de stationnement, à Quatre-Bornes. Et selon la sixième accusation, Oumeshlall Ramsarran aurait reçu Rs 400 000 en novembre 2016, à Vacoas de la part de Fabio Tony Riacca. 

D’autre part, Oumeshlall Ramsarran est aussi soupçonné d’être un membre du réseau de Navind Kistnah. Ses multiples voyages à l’étranger auraient intrigué les limiers dans le sillage de l’enquête sur la saisie record des 157 kg d’héroïne d’une valeur de plus de Rs 2 milliards dans le port le 9 mars 2017. 

Fabio Tony Riacca condamné à trois ans de prison pour blanchiment d’argent 

Fabio Tony Riacca, surnommé Ti Gros Chinois, domicilié à Quatre-Bornes, était poursuivi sous douze accusations de blanchiment d’argent devant la cour intermédiaire. Il avait plaidé coupable. 

Il était accusé d’avoir remis de l’argent à Christelle Bibi et Oumeshlall Ramsarran. Au total, il dit avoir remis Rs 180 000 à Christelle Bibi et Rs 2,3 millions à Oumeshlall Ramsarran. Il avait été arrêté, le 28 juin 2017, suite aux dénonciations de Navind Kistnah. Le 29 novembre 2018, Fabio Tony Riacca avait été condamné à trois ans de prison devant la cour intermédiaire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !