Faits Divers

Blanchiment d’argent allégué : Naserah Vavra réclame des précisions sur les accusations 

Naserah Bibi Vavra lors de sa comparution en cour intermédiaire.

Le procès intenté à Naserah Bibi Vavra pour blanchiment d’argent en cour intermédiaire a été appelé mardi devant le magistrat Raj Seebaluck. Me Siddhartha Hawoldar, avocat de Naserah Bibi Vavra, a formulé une motion réclamant plus de précisions entourant les dix accusations retenues contre sa cliente. 

L’avocat de la défense soutient que les accusations font état d’autres délits allégués et qu’il devra vérifier si ces délits ont été établis. 

L’homme de loi de Naserah Bibi Vavra souligne aussi qu’il enverra des correspondances au Commissaire de police et à l’Independent Commission Against Corruption (Icac) pour obtenir plus de détails. L’affaire sera de nouveau appelée le 13 juillet 2020. 

Naserah Bibi Vavra est accusée d’avoir acheté une voiture pour la somme de Rs 500 000. Une somme qui aurait été financée à travers un contrat avec ABC Finance and Leasing Ltd et qu’elle aurait obtenue en faisant usage d’un faux relevé bancaire. Elle est aussi accusée d’avoir effectué plusieurs dépôts allant de Rs 10 000 à Rs 200 000. Délits qui auraient été commis de janvier à octobre 2006. Ces sommes sont soupçonnées provenir du trafic de drogue. Elle plaide non coupable.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP