Magazine

Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn

Quatre ans après son apparition dans Suicide Squad, la Harley Quinn incarnée par Margot Robbie est de retour sans Joker, mais avec une bande d'(anti)héroïnes : Huntress, Black Canary, Cassandra Cain et Renee Montoya dans Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn de Cathy Yan. 

Harley Quinn n'a jamais été un personnage comme les autres dans l'univers DC. Née non pas dans les comics, mais sur les écrans, comme faire-valoir ultime du Joker pour Batman, la série animée, elle a peu à peu pris son envol jusqu'à défendre une place à part entière, au fil des épisodes et comics, traçant une route peu commune et se retrouve à la tête de son propre film. Margot Robbie mène donc la danse des Birds of Prey, un groupe d'(anti)héroïnes DC né dans les années 90. Et l'équipe débarque dans une phase étrange de cette galaxie au cinéma, entre Aquaman et Shazam! qui ont ralenti l'univers étendu après le désastre Justice League, Joker qui a ouvert une brèche inattendue auréolée de succès, et avant Wonder Woman 1984 qui arrive en juin. Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn de Cathy Yan est donc à traverser comme une parenthèse pop et légère, au charme certain, et aux limites évidentes.

À découvrir dans les salles de MCine à Trianon, Flacq et Port-Louis

Première réalisatrice asiatique

Cathy Yan est la première femme asiatique à mettre en scène un film de super-héros. Elle est la deuxième réalisatrice à diriger un film DC après Patty Jenkins (Wonder Woman). Avec Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, elle est passée d'un premier film indépendant (Dead Pigs) à un très gros film de studio. 

Un spin-off de "Suicide Squad"

Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn est un spin-off de Suicide Squad (2016) centré sur le personnage d'Harley Quinn. Il est aussi le huitième film se rattachant à l'univers cinématographique DC après Man of Steel, Batman v Superman : L'Aube de la justice, Suicide Squad, Wonder Woman, Justice League, Aquaman et Shazam !

Avant Ewan McGregor...

Sharlto Copley et Sam Rockwell ont été envisagés pour incarner Black Mask. C'est finalement Ewan McGregor qui a décroché le rôle du grand méchant, apparu pour la première fois dans les comics en 1985. Créé par Doug Moench et Tom Mandrake, il est l'ennemi de Batman et Catwoman et porte un masque noir en forme de tête de mort.

Influencé par Tarantino

Margot Robbie est aussi productrice du film et a décidé d’utiliser le nom de « Fox Force Five » pour désigner son escouade, en référence à Pulp Fiction. Dans le long métrage de Tarantino sorti en 1994, Mia Wallace raconte à Vincent Vega qu'elle a joué dans le pilote d'une série « sur cinq femmes tueuses appelées les Fox Force Five » (pitch qui peut par ailleurs être rapproché a posteriori de celui de Kill Bill).

Style visuel

Orange mécanique et Taxi Driver étaient les deux principales références visuelles de Cathy Yan. Cette dernière, aidée du directeur de la photographie Matthew Libatique, elle a voulu donner à Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn un côté à la fois vintage et moderne. 

Harley sans le Joker

La scénariste Christina Hodson et Margot Robbie se sont inspirées de plusieurs albums, notamment la série « New 52 » où Harley fait cavalier seul, sans le Joker. Un contexte qui leur a semblé cohérent pour constituer un point de départ digne de ce nom.

Entraînement

L’entraînement a commencé bien avant le début du tournage. Margot Robbie a dû s'initier sans relâche aux cascades car le style de combat de son personnage repose sur des mouvements de gymnastique. L’actrice a exécuté de nombreuses acrobaties elle-même, et elle a pu compter sur la cascadeuse Renae Moneymaker pour les figures les plus complexes. Elle a aussi collaboré sous la supervision du chef-cascadeur Jonathan Eusebio et son équipe de 87Eleven Action Design, qui ont aussi entraîné Mary Elizabeth Winstead, Jurnee Smollett-Bell et Rosie Perez.

Parlons argent !

Le budget de Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn est estimé à 100 millions de dollars. À titre de comparaison, Man of Steel avait coûté 225 millions, Batman v Superman : L'Aube de la justice 250 millions, Suicide Squad 175 millions, Wonder Woman 150 millions, Justice League 300 millions, Aquaman 160 millions et Shazam! 100 millions.

Synopsis (Interdit aux moins de 12 ans)

Birds of Prey

Vous connaissez l'histoire du flic, de l'oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ? ce film est une histoire déjantée racontée par Harley en personne – d'une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis, l'ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s'en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n'a d'autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman…

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP