Live News

Bilan financier - CIEL : baisse de 27,1 % du chiffre d’affaires 

La pandémie avec ses périodes de confinement, les restrictions de voyage et les contraintes d’exploitation, à Maurice comme à l'étranger, ont impacté sur la performance financière de CIEL. Ainsi, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à Rs 13,49 milliards pour les neuf mois se terminant le 31 mars 2021, soit une baisse de 27,1 % par rapport à l’année précédente (Rs 18,49 milliards). Un déclin qui s’explique essentiellement par le niveau d’activité extrêmement faible du pôle Hôtellerie. 

Cependant, les pôles Santé et Finance sont en progression, avec une hausse de leurs chiffres d’affaires de respectivement 16,2 % et 6,4 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Autre donnée : le groupe a subi des pertes de Rs 767,6 millions pour les neuf mois se terminant le 31 mars 2021 contre des profits de Rs 793,52 millions au cours de la période correspondante en 2020. 

Pour Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de CIEL Limited, les incertitudes continuent de peser sur le quatrième trimestre où d’importants défis restent à être relevés, en particulier avec la résurgence de la pandémie en Inde et à Madagascar. 

« Cependant le Groupe a jusqu’à présent fait preuve d’agilité et de résilience. Tous nos pôles d’activités ont prouvé leur capacité à s’adapter et à saisir les opportunités de croissance, même dans l'environnement le plus difficile qui soit. Avec la progression de la campagne de vaccination à Maurice et l’intention du gouvernement d’ouvrir à nouveau les frontières, le pôle Hôtellerie devrait pouvoir reprendre ses opérations dans un proche avenir en s’appuyant sur une situation financière assainie, un nouveau positionnement et une approche commerciale ciblée », indique-t-il par le biais d’un communiqué émis jeudi 13 mai. 

Le Groupe va ainsi continuer à maintenir une discipline stricte en matière de coûts et de gestion de trésorerie. « Je reste cependant très confiant sur notre capacité à tirer parti de notre portefeuille unique d’activités et d’implantations géographiques aussitôt que la reprise économique mondiale prendra de l'ampleur », ajoute Jean-Pierre Dalais.

Par ailleurs, la dette nette portant intérêt, majoritairement logée dans le pôle Hôtellerie et non garantie par le Groupe, a légèrement baissé à Rs 16,4 milliards contre Rs 16,9 milliards au 30 juin 2020. Ce qui porte le ratio d'endettement à 47,1 % des fonds propres, en amélioration par rapport à l’exercice précédent.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !