Live News

Biens de l’État : la vente de la MauBank une réalité d’ici fin 2022

Un appel à manifestation d’intérêt international a été lancé en fin de semaine. L’objectif est d’aboutir à une « binding offer » d’ici le 18 novembre. C’est la mission conférée au consortium composé de Priscus Finance, Gibraltar Advisory et VERDE qui officie comme Transaction Advisor.

Il en était question depuis quelques années. Le gouvernement a pris la décision ferme d’aller de l’avant avec la vente de la MauBank.

Un consortium, composé de Priscus Finance, Gibraltar Advisory et VERDE, a été nommé comme Transaction Advisor. Un exercice d’« Expression of Interest » international a également été lancé en fin de semaine pour trouver des investisseurs potentiels. Les parties intéressées sont invitées à formuler leurs propositions au Transaction Advisor d’ici le 14 octobre au plus tard.

Les candidats préqualifiés seront ensuite recontactés pour continuer le processus. Ils seront aussi informés du délai accordé pour compléter la transaction.

Il est prévu que la dernière étape, c’est-à-dire la « binding offer » du candidat sélectionné, intervienne le 18 novembre au plus tard. Tout le processus ne devrait donc pas prendre plus de deux mois.

Le vendeur est le gouvernement à travers MauBank Holdings Ltd. Ce dernier est propriétaire à 99,96 % de MauBank Ltd, qui à son tour est propriétaire à 100 % de MauBank Investment Ltd, qui agit comme promoteur foncier et développeur de propriétés. Une autre filiale de MauBank Holdings Ltd, à savoir MauFactoring Ltd, fait également partie du lot mis en vente. MauFactoring Ltd offre des services de consultance et a été incorporée le 11 janvier 2021.

La MauBank Ltd a démarré ses opérations le 4 janvier 2016, après la fusion de la National Commercial Bank, qui avait repris les opérations de l’ex-Bramer Bank (qui appartenait au groupe BAI) et de la Mauritius Post and Cooperative Bank. Elle est la seconde plus importante banque appartenant au gouvernement après la State Bank of Mauritius. La MauBank compte 19 branches à travers le pays.

Plusieurs formules ont été étudiées. À un moment, il était question de trouver un partenaire stratégique. Dans ce cas, le gouvernement vendrait une partie des actions, voire la majorité, mais garderait un intérêt en tant qu’actionnaire. Au final, c’est un désengagement total qui est donc privilégié.

Quelques questions restent cependant en suspens. Au 31 décembre dernier, la banque était valorisée à Rs 3,2 milliards. Le prix de vente devrait être supérieur à ce chiffre. Au mieux, affirme un spécialiste du milieu bancaire, qui a été un haut cadre du ministère des Finances, le gouvernement pourrait obtenir environ Rs 6 milliards. Ce chiffre correspond à ce que le gouvernement a injecté en janvier 2016 pour recapitaliser la MauBank.

Au fil des années, il y a eu beaucoup de doutes autour de la pérennité de la banque. Mais ces derniers temps, les choses semblent s’être arrangées. Pour l’année financière se terminant au 31 juin 2021, le chiffre d’affaires était de Rs 1,2 milliard pour un profit de Rs 115 millions. Pour les neuf derniers mois jusqu’au 31 mars 2022, la banque a posté un profit de Rs 179,16 millions contre Rs 50,02 millions pour la même période l’année d’avant.

Avec un revenu opérationnel de Rs 974,53 millions, il y a également eu une hausse nette de 19,63 % du revenu opérationnel pour les neuf derniers mois au 31 mars 2022 par rapport à la période correspondante l’année d’avant.

La hausse des « interest income » a été de 14,69 % pour atteindre les Rs 785,17 millions. L’Investment Portfolio a atteint les Rs 6,49 milliards, soit une croissance de 14,60 % pour les neuf derniers mois jusqu’au 31 mars 2022.

MauBank Investment Ltd a, pour sa part, déposé un chiffre d’affaires de Rs 31 304 348 pour 2020-21 pour un profit de Rs 13 125 010.

Il est bon de rappeler qu’en 2018, il était déjà question de vendre la MauBank. Des négociations avaient été entamées avec le géant indien Hinduja.

Celles-ci avaient cependant capoté, car la proposition de ce dernier était jugée dérisoire.

Le Transaction Advisor était alors Sattar Hajee Abdoula, Senior Partner chez Grant Thornton.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !