Magazine

Bhojpuri : des acteurs recherchés pour un long-métrage

La famille Ramessur travaille sur son premier long-métrage en bhojpuri.

«Pari Se Pyar » (Amoureux d’une fée) est l’intitulé d’un long-métrage en bhojpuri, le projet d’une équipe mauricienne. Le film sera réalisé par Kishore Kumar Ramessur. Le scénario et les dialogues sont écrits par son épouse, Mira. « Pari Se Pyar » est un projet de la société de production Wonderworks Ltd, dont le directeur est Gautam Kumar Rai Ramessur, fils du réalisateur. 

Des auditions sont prévues du 7 au 9 mai prochain de 10 à 15 heures à la Mauritius Film Development Corporation (MFDC) à Floréal. Des acteurs, figurants, danseurs et chorégraphes sont recherchés. Les intéressés doivent se munir d’une pièce d’identité et d’une preuve d’adresse. « Le but est d’offrir une plateforme aux Mauriciens souhaitant exprimer leur talent et de les inclure dans une base de données. Nous voulons apporter notre contribution au développement de l’industrie du cinéma local. Elle est soutenue par de nombreuses initiatives du ministère des  Finances, ministères des Arts et de la Culture, MFDC et l’Economic Development Board (EDB) », indique le réalisateur. 

« Pari Se Pyar » est l’histoire de la rencontre entre une fille et un garçon. Ils tombent amoureux, mais leurs ancêtres sont victimes d’une malédiction. « Les tourtereaux font face à de nombreux obstacles. Vont-ils être réunis? Des effets spéciaux seront utilisés dans le film », explique Mira. Elle s’est inspirée de l’histoire de Peter Pan. Elle a également participé à un atelier animé par la réalisatrice indienne Anuraadha Tewari et dédié à l’écriture de script. C’était en février dernier à l’initiative de l’EDB. 

L’équipe technique comprendra des professionnels de l’Inde, de la Russie et du Nigéria. Le film inclut  trois chansons écrites par Mira et interprétées par Kishore. La musique est de Jonathan Bécherel.  
« Pari Se Pyar » est le premier long-métrage de la famille Ramessur, qui a déjà réalisé deux courts-métrages en langue Kreol. Elle a remporté des prix dans des compétitions organisées par la MFDC et l’ICAC (Independent Commission Against Corruption). Un troisième court-métrage intitulé « Zenfan Nou Lavenir » est en lice pour une compétition. 


 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !