People

Bhaye Hussein Rannoo : son dernier vœu exaucé…

Bhaye Hussein Rannoo Aisha (en blouse noire) tient le livre de son père lors du lancement.

« Les ondulations des vagues » est le deuxième et dernier livre publié par Bhaye Hussein Rannoo. Cet ancien enseignant de langue française, s’est éteint en 2016. Son livre a été lancé en mars dernier. Nazrana, sa cadette, raconte le parcours de son père amoureux des mots.

Cinq livres bénéficiant du President’s Fund for Creative Writing, ont été lancés le 16 mars à Voilà, Bagatelle, en présence de Pradeep Roopun, ministre des Arts et de la Culture. Bhaye Hussein Rannoo, un des auteurs, était représenté par son épouse Nazira et ses deux filles, Aisha et Nazrana. « Papa nous a subitement quitté le 17 février 2016 soit quelques semaines après avoir reçu la bonne nouvelle que son œuvre répondait aux critères du President’s Fund for Creative Writing, se souvient Nazrana, étudiante à l’Université de Maurice dans la filière «Management». Il attendait cela depuis 2015». Sa sœur Aisha a, elle, étudié les Beaux-arts.

hussein
Bhaye Hussein Rannoo a écrit deux livres avant de quitter ce monde.

Intitulé « Les ondulations des vagues », le livre sera bientôt disponible dans les librairies de l’île. Nazrana Rannoo relate que son père a écrit ce livre après des recherches minutieuses. «L’inspiration lui est venue en 2015. Cette année-là, ma sœur et moi l’accompagnions souvent à la mer. Il sillonnait l’île pour aller rencontrer des pêcheurs. Il leur parlait et essayait d’avoir le maximum d’informations sur ce métier et leur quotidien », se remémore-t-elle.

C’est ainsi que Bhaye Hussein Rannoo a écrit « Les ondulations des vagues », réparti en 30 chapitres, sur 95 pages. Un roman qui raconte la vie d’un pêcheur, José, 40 ans, depuis qu’il gagne sa vie grâce à sa barque, Le Mistral. Un jour, il perd tout lors d’une tempête et son fils va le soutenir et prendre la relève.

Nazrana Rannoo ajoute : « Mon père est décédé alors qu’il n’avait que 60 ans mais il a pu travailler sur « Les ondulations des vagues » pendant deux ans. En août 2015, il a envoyé une copie au ministère des Arts et de la Culture à travers le President’s Fund for Creative Writing. À la fin de la même année, il a reçu une réponse positive et en janvier 2016, il a envoyé son manuscrit. »

«Porteur Espoir» 2011

Bhaye Hussein Rannoo a exercé comme professeur de langue française pendant 23 ans à l’Imperial College à Curepipe. Il a sorti son premier livre intitulé « Porteur Espoir » en 2011. « Papa était un amoureux de la lecture et c’est ainsi qu’il a voulu écrire son livre. Il aurait été très content de voir son deuxième livre publié mais son vœu a été exaucé. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !