Live News

Bhavish abattu par la police après avoir agressé sa femme et ses enfants au sabre : «Mo tifi pe gayn bate boukou», dit la mère de Sheena

«Li ti pe gayn bate boukou», relate Veena Auchoybur. «Mo tifi inn dir mwa zanfan inn gayn kout sab. Monn gagn sok», ajoute cette habitante de Glen-Park après le drame qui s'est produit ce jeudi soir. Son gendre, Bhavish Rosun, a été abattu par balle par la police.
 
Agé de 22 ans, cet habitant de Bord Cascades aurait fait de la résistance lorsque des policiers de Vacoas ont débarqué à son domicile à la suite des informations selon lesquelles il agressait sa femme, Sheena, 24 ans, et leurs deux fils, âgés d'un an et de deux ans respectivement, après les avoir enfermés dans une chambre.

Bhavish a été atteint d'une balle à l'abdomen. Un policier a sorti son arme car il se montrait violent et s'en prenait à lui.

Selon Veena, sa fille était à maintes reprises victime de violence conjugale. Elle explique qu'elle avait passé la journée de ce jeudi en sa compagnie. 

Le drame s’est joué lorsque Sheena Rosun a regagné le domicile familial. C’est peu après que sa fille l’a appelée pour l'informer de ce qui s'est passé en précisant que son benjamin a été agressé au sabre.

Bhavish Rosun et son épouse Sheena
Bhavish Rosun et son épouse Sheena

Stéphanie Momplé

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !