Live News

Bérenger : « Si Maurice continue sur la voie économique actuelle, c’est le Sri Lanka qui nous attend »

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger a également pris la parole ce mardi soir, 10 mai, à l'Assemblée nationale. Ce dans le cadre des débats sur la motion de censure déposée par Xavier-Luc Duval contre le gouvernement le 25 avril dernier.

Paul Bérenger a affirmé qu’il n’est pas exagéré de dire que « si l'Île Maurice continue sur la voie économique actuelle, c’est le Sri Lanka qui nous attend ».

Crise sociale et économique 

Selon Paul Bérenger le gouvernement a « mené le pays à une crise généralisée ». Une crise qui, selon lui, est avant tout économique et sociale mais aussi morale et démocratique.
Le leader du MMM n’a pas mâché ses mots à l’encontre de ce régime qui,  selon lui, « hypothèque chaque jour un peu plus l’avenir du pays et de ses enfants ». Pour Paul Bérenger « trop de Mauriciens et de Mauriciennes ne sont toujours pas pleinement conscients de la gravité de la crise dans laquelle nous nous enfonçons ».

Élections générales 

Paul Bérenger constate que le gouvernement est « déjà à mi-mandat alors que le pays est en pleine crise généralisée ». Pour le député du MMM, il faut des élections générales. « L’évidence même c’est que dans une telle situation, le plus tôt les élections générales le mieux pour le pays », a-t-il déclaré. Et d’ajouter que « peu importe finalement qui gagnera les prochaines élections générales, c’est le pays qui doit gagner ».

Situation similaire à celle de 1982 

La situation dans laquelle se trouve le pays, rappelle sous bien des regards celle dont avait hérité le MMM et le PSM en 1982, constate Paul Bérenger.

La démocratie est bafouée chaque jour 

Paul Bérenger aussi fait mention de la démocratie. Il a accusé le gouvernement d’avoir selon lui, « détruit toutes les institutions les unes après les autres ». Et d’ajouter que la démocratie est bafouée chaque jour un peu plus au niveau des élections et du parlement lui-même, à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) et dans les administrations régionales. Le gouvernement s’efforce « par tous les moyens de faire peur à la population et aux jeunes en particulier », note Paul Bérenger.

Une réforme électorale pour sortir de la crise 

Le leader des Mauves a également égratigné le MSM qui, selon lui, « continue de bloquer toutes réformes électorales dignes de ce nom et alors que nos voisins en Afrique du Sud en débattent en ce moment ».
Pour Paul Bérenger, l’Afrique du Sud aussi bien que Maurice a besoin d’une bonne réforme électorale, « elle est plus que jamais une urgence et permettrait de commencer de sortir de la crise généralisée actuelle », a poursuivi Paul Bérenger.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !