Live News

Bérenger : « PM : si la plateforme s'agrandit, nous devrons faire un choix sur le candidat »

Paul Bérenger a récemment déclaré sur les ondes d’une radio que Nando Bodha est « Premier ministrable ». Lors de la conférence de presse de l'Entente de l’Espoir ce samedi, il a cependant fait comprendre que si « si la Plateforme de l'Espoir s'agrandit, nous devrons ainsi faire un choix sur le candidat qui sera présenté comme Premier ministre ».

« Mo ena ene sel lalang. Nando parfaitement qualifié pou être ene grand Premier ministre. J'ai également ajouté : si li vine premier ministre. Si plateforme de l'espoir vine pli larz nou va décidé ki sanela. Ena plizier dimoune çapave vine premier ministre. Mai fodre ena kalite », a précisé Paul Bérenger. Il avait à ses côtés le leader du RM, Nando Bodha. Xavier-Luc Duval, leader du PMSD, n’était pas présent, car il n’est pas au pays.

La plateforme de l’Espoir regroupe actuellement le Partimauricien social-démocrate (PMSD), le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Rassemblement Mauricien (RM). Le Reform Party de Roshi Bhadain qui y faisait partie a décidé de faire cavalier seul suivant un vote de son assemblée des délégués. 

Par ailleurs, le projet de réforme électorale est revenu sur le tapis après que la Cour suprême a rejeté vendredi la plainte constitutionnelle de Rezistans ek Alternativ. Ce mouvement conteste depuis 2015 l’obligation faite à un candidat aux législatives de déclarer son appartenance ethnique. 

« Nous prenons note du jugement. Il faut une vraie réforme électorale. À l'occasion des élections de 2014, une loi avait été introduite au Parlement en ce sens. Depuis, les choses sont retournées à la normale. Le MMM et le PTr ont travaillé beaucoup sur la réforme électorale. Nando travaille beaucoup sur la réforme électorale tout comme le MMM. Le MMM, le PMSD et le RM viendront dans les jours à venir avec un projet de réforme électorale détaillée », a déclaré Paul Bérenger. 

Le leader du MMM ajoute que « je n'ai aucun doute que l'Entente de l'Espoir trouvera un consensus facile pour ce qui est d'une réforme électorale ». Selon lui, il n'est pas difficile de puiser des travaux menés sur la réforme électorale lors des négociations entre le MMM et le Parti travailliste. Le texte de loi du MSM, dit-il, dispose également de certains points que « nous pouvons ».

Nando Bodha est, lui aussi, d’avis qu’il faut une véritable réforme du système électoral. 

Paul Bérenger a aussi parlé de l'extension des mesures anti-Covid-19 en vigueur. Selon lui, « c'est clair que c'est un prétexte pour ne pas retourner à la normale pour ce qui est de la tenue des municipales ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !