Live News

Bérenger : «Comme le PMSD, le MMM demande à Boolell de reprendre sa lettre de démission»

« Comme le PMSD, le MMM demande à Boolell de reprendre sa lettre de démission ». C’est l’appel lancé par Paul Bérenger, lors d’un point de presse, à l’issue du bureau politique du Mouvement militant mauricien (MMM) à Rose-Hill, ce lundi 1er mars.

Paul Bérenger de précisé qu’à aucun moment, le MMM, le Parti mauricien social-démocrate, ni le Reform Party n’ont demandé à Arvin Boolell de démissionner de son poste de leader de l’Opposition. 

« Au contraire, nous souhaitons qu’il reste à son poste », affirme le leader de mauves.

Selon le leader des mauves, il n’y avait qu’un seul désaccord au sein du regroupement de l’opposition et « cela n’a rien à voir avec le poste du leader de l’opposition », ajoute Paul Bérenger. 

Il affirme que le point de friction portait sur le choix du Premier ministre « éventuel », en cas de victoire du regroupement de l’opposition lors des prochaines élections.

« Je n'accepterai pas le poste de leader de l'opposition » 

Qui sera désigné leader de l’opposition si Arvin Boolell ne revient pas sur sa décision ? Paul Bérenger est catégorique, il n’acceptera pas le poste de leader de l'opposition. 

« Dan sa kalite kanpayn ki pe ale la mwa mo pa pou aksepte et leader lopozisyon….no way », clame Paul Bérenger.
Il dit espérer ainsi qu’Arvin Boolell reprenne sa lettre.

Arvin Boolell a démissionné en tant que leader de l’opposition dans l’après-midi de ce lundi 1er mars. Il a soumis sa lettre au Président de la République à la State-House, à Réduit.

Dans une déclaration à Radio Plus, cet après-midi, il a souligné n’avoir eu d'autre choix et que la décision qu’il a prise lui semblait la plus appropriée dans le contexte actuel.

Arvin Boolell explique qu’il ne pouvait rester sans réaction après les récentes déclarations politiques après la conférence de presse animée par le MMM/PMSD/Reform Party, sans le Parti travailliste (PTR).

En effet, le PTR avait été exclu lors de la conférence de presse du MMM/PMSD/Reform Party, jeudi dernier. Les trois partis ne veulent pas de Navin Ramgoolam comme Premier ministre en cas d'éventuelle alliance.
 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !