Live News

Bérenger : «Aligner 20 candidates est un vrai défi, mais le MMM est prêt»

Paul Bérenger a participé au congrès du MMM ce vendredi soir à La Tour Koenig.

Présenter vingt candidates aux prochaines législatives relève d'un défi pour tous les partis politiques, mais le MMM est prêt à le relever. C'est en substance ce qu'a déclaré le leader du MMM, Paul Bérenger, lors d'un congrès au centre Municipal Emmanuel Anquetil, à La Tour Koenig, ce vendredi soir 7 septembre. 

Le leader des mauves, tout en affirmant que «ziss MMM ena kouraz pou fer seki bizin fer», a déclaré une nouvelle fois que ce parti prépare déjà sa liste de 60  candidats et son manifeste électoral. Selon ses renseignements, les partis politiques devront aligner au moins 20 candidates aux prochaines électorales si la loi sur le projet de réforme électorale, tel que préconisé par le gouvernement, est voté. 

«C'est une bonne chose d'aligner 20 femmes. Mais c'est un vrai challenge pour tous les partis politiques. Cependant, nous sommes prêts. Nou pou fer li vinn 20 madams. Nous travaillons déjà là-dessus», a soutenu Paul Bérenger. 

Toujours au sujet du projet de réforme électorale, le leader du MMM affirme qu'il ne croit pas que le MSM introduira une loi sur le financement des partis politiques : «Sa MSM la pou amenn enn lalwa pou kontrol finansman mo pa kwar ditou.» 

Paul Bérenger a aussi commenté la situation dans l'industrie sucrière et le secteur offshore. Ces dossiers, dit-il, ont été mal gérés. «A partir debut lane prosenn double taxation fini. Pa gagne letan badine ek bane reve. Bane defi bien difisil pou relever», a-t-il dit.

Parlant du projet Metro Express, le leader des mauves prévient que «si pas fer attension, li pou pez lourd lor ekonomi».

Paul Bérenger a aussi salué les Chagossiens. Il promet de revenir sur le dossier Chagos ce samedi lors de sa conférence de presse : «Pour le moment mo pe ferme mo la bous et pou ena boukou la veriter pou dir. Mo fier ki MMM ki fine leve problem Chagos.»
 
Fait marquant : Paul Bérenger n'a pipé mot sur la démission de Danielle Selvon du MMM. Celle-ci est députée de la circonscription no 1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis-Ouest). Le leader du MMM s'est contenté de dire : «ki ene deux aller pas affecter nou, dix vini».