Live News

À Belle-Mare : en route pour voir sa fiancée, Vivek meurt dans un accident

Vivek, la victime, comptait se marier cette année.

Fin tragique pour Viveksingh Hurdoyal, 25 ans, dans la soirée du mardi 25 février. Le jeune homme, issu du village de Quatre-Sœurs, était en route pour rencontrer Sweta sa fiancée qui l’attendait pour dîner. Malheureusement, il a été victime d’un accident sur la route côtière de Belle-Mare. 

«Linn dir mwa pa bizin dormi. Atan li. Li ena pou koz ar mwa zordi. Nou pou asize, nou pou manz ansam. Atan li. » Ce sont les derniers mots de Vivek adressés à Sweta, sa fiancée, dans la soirée du mardi 25 février. La jeune femme ne s’attendait pas que quelques instants après, elle allait entendre une nouvelle accablante. 

Vivek Hurdoyal travaillait comme valet dans un hôtel cinq-étoiles à Belle-Mare. Ce mardi 25 février, vers 22 heures, à la fin de son service, il a appelé sa fiancée pour lui faire part qu’il voulait se rendre chez elle à Bel-Air. « Je lui avais dit que j’avais préparé des nouilles et il m’a dit de l’attendre pour dîner », se souvient Sweta qui précise que Vivek est sorti de son travail à motocyclette. 

Le malheur a frappé en cours de route. Il pleuvait à verse ce soir-là. Le jeune motocycliste était sur la route côtière de Belle-Mare lorsqu’il a fait une sortie de route. Sa motocyclette a heurté un rebord en béton en face d’une villa. Et le jeune homme a fait une lourde chute. La police de Belle-Mare a été alertée. Informés de cet accident, ses proches se sont tout de suite précipités sur le lieu de l’accident. « Lorsque sa mère s’est rendue sur le lieu de l’accident, elle a vu Vivek sérieusement blessé », explique la fiancée. En apprenant la nouvelle, cette dernière s’est rendue à l’hôpital de Flacq.

« Quand on a sorti Vivek de l’ambulance, je l’ai tenu la main, mais elle était froide. Vivek ne bougeait pas. Le personnel soignant l’a pris en charge, sans nous dire qu’il était déjà mort. Un policier est venu nous dire que c’était trop tard. Vivek n’a pas survécu à ses blessures. Il nous a même présentés ses sympathies », lâche la fiancée inconsolable. Celle-ci ne cesse de se remémorer les dernières paroles de Vivek avant cet accident. 

Sweta relate qu’elle et Vivek se connaissent depuis leur adolescence. « Nous nous sommes connus alors que nous étions en Form 1. Nous fréquentions le même collège. Cela fait treize ans que nous sommes ensemble. Nous comptions nous marier en décembre de cette année », partage la jeune femme avec beaucoup de peine. La famille de Vivek est tout aussi inconsolable. Depuis le début de l’année, la route a fait sa 18e victime.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !