Actualités

À Bell Village : un billboard du Défi Deal volé

Défi Deal C’est la deuxième fois, en six mois, qu’un billboard appartenant au Défi Media Group est emporté par des malfrats.

Un billboard, évalué à Rs 30 000, a été emporté à Bell Village, dans la soirée du dimanche 3 mars. Ce panneau affichait les publicités du Défi Deal. Une plainte a été consignée au poste de police de Line Barracks, lundi 4 mars. C’est le deuxième vol du genre signalé à la police par le groupe de presse depuis octobre 2018.

Dans une déposition, un responsable du Défi Media Group a expliqué à la police qu’il soupçonne que l’auteur de ce vol serait le même qui avait sévi en octobre 2018. La structure destinée à la publicité du Défi Media Group, notamment Defideal.mu, était installée à Bell Village entre la station-service Shell et la succursale de la Mauritius Commercial Bank. Malgré la présence des caméras CCTV à cet endroit, la police n’a pu remonter jusqu’aux auteurs du vol. Le déclarant a indiqué que le vol a été commis entre 13 heures dimanche et 8 heures le lendemain.

L’inaction de la police décriée

Durant les derniers six mois écoulés, la direction du Défi Media Group a consigné trois plaintes à la police pour divers cas. Cependant, l’inaction de la police est décriée car que la situation ne s’est point améliorée. Le premier cas remonte au mois d’octobre 2018 et l’affaire avait été rapportée à la police. Dans l’après-midi du lundi 4 mars, nous avons tenté d’obtenir une explication des Casernes centrales. Mais, le responsable de la cellule de communication de la police est resté injoignable, malgré nos multiples appels téléphoniques.

Le billboard fait 12 mètres de large et 6 mètres de haut et est fabriqué avec une matière appelée « flex ». Le vol de billboards est devenu chose courante. Le matériel est utilisé à d’autres fins. « Ena kouver materyo konstriksion, ena kouver loto ar sa ». Un fabriquant de billboards avance que « les voleurs vendent ces produits à des prix dérisoires ».

En octobre 2018, un grand panneau d’affichage, placé à cet endroit pour annoncer la tenue de la 6e édition du Salon du Prêt-à-Partir et du Voyage, avait été volé. Un responsable du Défi Media Group  avait fait une déposition au poste de police de Line Barracks dans la journée du lundi 1er octobre pour rapporter ce cas.

Un appel à témoins a été lancé pour pouvoir mettre la main sur le ou les auteurs de ce délit. Le ou les auteurs de ce délit risquent gros. Selon les provisions légales, une personne arrêtée pour ce type de vol pour la première fois est passible d’une amende. En cas de récidive, la personne peut encourir jusqu’à six mois de prison, dépendant de la gravité du délit.

Un terrain squatté malgré des plaintes

Les responsables du Défi Media Group s’insurgent également contre la présence de squatters sur un lopin de terre à Bell Village. « Des marchands ambulants squattent ce terrain, mais rien n’a été fait  », laisse entendre ce membre de la direction.

En effet, une vendeuse de nourriture a endommagé une clôture métallique avant d’ériger une structure utilisée comme un « mini-snack ». Les plaintes consignées à la police n’ont rien donné jusqu’ici.