Live News

Belgique : une Mauricienne coincée dans sa voiture pendant six jours après un accident

Corine Bastide La voiture de Corine Bastide (en médaillon) est tombée dans un fossé suite à un ennui mécanique.

Cet accident, elle ne l’oubliera jamais, Corine Bastide, 45 ans, une Mauricienne établie en Belgique, avait fait une sortie de route, le 23 juillet 2019, à Saint Georges, en Belgique. Blessée à la colonne vertébrale et sans aucun moyen de sortir du véhicule, elle a passé six jours à souffrir dans la carcasse de sa voiture. Elle est depuis appelée la miraculée de Saint Georges et son « miracle » a été très médiatisé à travers l’Europe. Il y a quelques jours, elle est revenue sur les lieux de son accident et a fait le récit de son calvaire.

C’était pendant la période de canicule en Belgique, la température atteignant facilement les 41 degrés Celsius. Sa voiture a eu un souci technique et elle a fait une sortie de route pour s’enfoncer dans un fossé hors de vue des passants. Elle s’est blessée à la colonne vertébrale et s’est retrouvée dans l’incapacité de sortir de la carcasse. Gravement déshydratée, elle était restée consciente et avait survécu en buvant de l’eau de pluie durant les six jours de martyre. Elle raconte avoir récupéré l’eau de pluie dans une boîte de chewing-gum vide. « J’ai également utilisé une branche humide pour créer une sensation d’humidité dans ma bouche, mais je n’avais pas faim », a-t-elle ajouté lors d’une interview réalisée par les médias belges, notamment Radio Télévision Belge Francophone (RBTF) et Sudinfo.be. Elle explique également qu’elle ne pensait pas qu’on la retrouverait. « La première nuit, mon portable n’a pas arrêté de sonner. J’ai essayé d’y répondre, mais je n’ai pas pu parce que mon bras était trop douloureux », explique notre compatriote.

« Le lendemain, il a cessé de sonner. » Elle se souvient aussi qu’à chaque fois qu’elle bougeait ses bras pour essayer de s’échapper, elle perdait connaissance. Finalement, après beaucoup d'efforts, elle a réussi à ouvrir la portière avec son pied. Elle a par la suite dû s’allonger sur des morceaux de verre et se hisser hors de la voiture avec beaucoup de difficulté. Heureusement, elle a été retrouvée par les autorités après que les membres de sa famille ont signalé sa disparition.

Malgré son horrible calvaire, elle se dit chanceuse d’être toujours en vie. Elle se remet physiquement et mentalement de son accident. Tout au long de cette attente, elle n’a jamais perdu espoir de revoir ses enfants, et aujourd’hui, elle est chez elle, avec eux.

Après sept mois, elle se pose toujours des questions. « On ne voit dans les médias que des témoignages avec des photos où je souris. Mais que dire de la souffrance au quotidien, quand il fait trop froid ou humide et que les cicatrices sont là pour vous le rappeler en permanence ? Je me demande toujours si j’ai fait le bon choix en prenant la sortie Saint Georges. Surtout que mon fils avait remarqué un problème avec ma voiture et m’avait carrément dit que cette voiture était dangereuse », explique Corine Bastide. La Mauricienne, qui se remet de ses blessures, compte au moins une fois remettre les pieds à Maurice.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !